Devenir un peuple de prière

a femme coeur.png
 
Bien plus, nous nous glorifions
même dans les afflictions, sachant que l'affliction produit la persévérance

(Romains 5:3)

 
 
Combien d'entre nous avons déjà pensé : Le Seigneur m'a abandonné. Il me semble si loin au coeur de ma détresse. M'aurait-il oublié ? Voit-t-il réellement la situation dans laquelle je me trouve ? En tout cas je n'en peux plus. J'arrête tout.
 
Il se peut qu'en ce moment même, tu traverses une situation difficile. Tout semble sans espoir. Tu as pourtant vu des spécialistes pour ta situation : tu as fais le tour de tous les psychologues de ton quartier mais aucun changement; tu es allé voir de nombreux médecins mais aucune guérison, pire encore, ils te condamnent; tu as déposé de nombreux CV mais aucun appel pour un emploi. S'ajoute à cela les mauvaises pensées : Pourquoi tu continues de prier ? Tu penses sincèrement que ton Dieu existe ? Pourquoi il n'agit pas ? Qu'est-ce qu'il attend ? Aujourd'hui tu es tellement abattu que tu es prêt à rendre les armes. Cependant, de la part du Seigneur, je suis venu te dire : Ne rends pas les armes, ce n'est pas fini.
 
Tu dis être fatigué, à bout de tout et pourtant, regarde toi : tu es toujours en vie, sur tes deux pieds, par la grâce de Dieu. Bien souvent, nous nous pensons plus fatigué que ce que nous sommes en réalité. Nous passons notre temps à râler et finissons par placer notre foi dans la fatigue. Dès lors, nous lui accordons de l'importance et elle devient puissante. Quand la fatigue est là, fatigue la fatigue, bien-aimé ! Que la fatigue soit fatiguée par l'audace de ta foi et de ton zèle.
 
Par ailleurs, lorsque tu saisis ces paroles de l'écriture : La détresse produit la persévérance, tu te réjouis de cette épreuve qui renouvelle ton être intérieur. Par elle, tu deviens un guerrier de la foi : patient dans l'épreuve, ferme, courageux, tu tiens bon dans toutes les épreuves et cela, jusqu'au bout. C'est par l'épreuve que tu deviens celle/celui que Dieu t'a appelé à être. Au coeur de celle-ci, Dieu t'apprend à être dépendant de Lui et à t'attendre constamment à Lui. Il veut que tu réalises que sans lui tu n'es rien, que sans lui tu ne peux rien. Dieu veut que tu réalises que c'est par Lui et grâce à Lui que tes prières sont exaucées.
 
Le Seigneur veut répondre à la requête de ta prière. Quel père ne voudrait pas voir son enfant guéri ? restauré ? logé ? affermi ? A plus forte raison, le Père par excellence. Tu dois sûrement te demander : Alors pourquoi ne le fait-il pas ? C'est simple : tu ne persévères pas. Tu commences à prier puis très vite tu te relâches et baisses les bras. As-tu remarqué que lorsqu'un parent promet à son enfant de lui acheter un cadeau, l'enfant n'oublie jamais ? Les parents oublient parfois, entre autre à cause des occupations, du boulot etc...Or, l'enfant lui, n'oublie pas la récompense promise par ses parents. Il n'hésite pas à leur rappeler constamment leur promesse. Par cette attitude, il persévère dans l'attente de son cadeau qu'il est déterminé à avoir.
 
De même, chaque jour, vient à Dieu, proclame sa Parole qui contient toutes ses promesses. Il n'est pas un homme pour mentir, ni fils d'un homme pour se repentir (Nombres 23:19) ce qu'il dit, il le fait ! Alors oui c'est parfois long : des jours, des semaines, des mois voir des années parfois. Cependant, j'ai une bonne nouvelle pour toi : si c'est conforme à sa volonté, il exaucera ta prière car la persévérance est la clef d'une prière exaucée. Cette clef libère la promesse, ouvre la porte de ton miracle et te permet d'entrer de plein-pied dans le plan du Seigneur.
 
Ces belles paroles sont peut être rassurantes à entendre mais elles sont merveilleuses à vivre. Et tu peux les vivre dès aujourd'hui si tu actives la clef de la persévérance. N'oublie jamais une chose : par sa mort, Jésus-Christ a eu la victoire sur ton problème. Je ne connais ni la hauteur, ni la largeur de ton goliath. Je ne connais même pas son prénom. Cependant je sais une chose : il a été vaincu à la croix de Golgotha. Ne le laisse pas te maintenir par terre. Ne le laisse pas te terrasser. Ne le laisse pas te dire que c'est fini. Lorsque tu continues d'espérer en Dieu en dépit de tous, il te persécute d'avantage car il voit son règne prendre fin.
 
Seigneur Jésus, bénis la personne qui a lu ces quelques lignes. Si en ce moment même, derrière son écran, elle a cliqué sur cette page, c'est qu'elle avait besoin que tu lui donnes une raison d'espérer en toi. Je crois que tu l'as fait. Oh oui, Père Eternel tu l'as fait ! Mets dans son coeur la foi d'Abraham, l'audace de David et le zèle de Moise. Merci car aujourd'hui tu as frappé à la porte de son coeur pour lui livrer le plus beau des cadeaux, celui qui la conduira vers la victoire : la clef de la persévérance...Amen ! 
 
 
Stay in faith YouthGod 
 
140303044638543789.png
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 


13/04/2014
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 418 autres membres