Dieu désire votre réussite

la-Bible-lumiere.jpg

 

Comment mesurez-vous votre valeur réelle ?

 

Dans notre société, tout le monde semble préoccupé par la réussite. La télévision, Internet, la radio et les magazines nous donnent un aperçu général des gagnants et des perdants du monde. Et cela nous fascine, n’est-ce pas ? Mais que veut dire réussir dans la vie ? Par ailleurs, compte tenu de l’effet que la réussite de certains a sur le monde et des moyens négatifs que beaucoup déploient pour atteindre leur but, la réussite est-elle une juste quête ? Permettez-moi de répondre tout de suite à cette question : oui. Comme disciples du Seigneur Jésus-Christ, non seulement nous pouvons chercher à réussir, mais nous sommes appelés à réussir. Dieu est incroyablement intéressé à nos victoires, mais en tant qu’hommes et femmes pécheurs, nous sommes souvent confus à ce sujet. Nous devons donc commencer par comprendre la définition réelle et divine de la réussite.

 

Qu’est-ce que la réussite ?

 

Le plus souvent, le monde définit la réussite comme la capacité d’atteindre des buts personnels. Par exemple, un entraîneur de football considère qu’il réussit s’il remporte tous les matchs. Et une universitaire peut estimer réussir si elle obtient des A aux examens. Il peut alors être difficile d’établir une définition sur laquelle tous s’entendent parce que la mesure dépend souvent de nos buts individuels. Nous devons plutôt poser la question : qu’est-ce qui ferait que Dieu me voit comme quelqu’un qui réussit ? Le point de vue du monde change, mais celui du Seigneur est constant : pour lui, ma plus grande réalisation est mon désir de devenir la personne qu’il m’a appelé à être et de réaliser les buts qu’il m’a aidé à établir.

 

Prenez un moment pour bien réfléchir à cette définition. Relisez-la à haute voix. Tout ce que je dirai d’autre sur la réussite repose sur ce point crucial. Assurez-vous donc de bien la saisir. Cette définition comporte deux éléments essentiels. Premièrement, la réussite, c’est être la personne que Dieu veut que nous soyons. Deuxièmement, c’est faire ce qu’il nous appelle à faire. Dans les deux cas, Dieu est le point central. Notre but est d’accomplir tout ce qu’il a prévu pour nous. En fin de compte, nos réussites lui appartiennent et toute la gloire lui revient.

 

Vous ne pouvez réussir sans inclure le Seigneur dans votre vie. Selon les normes du monde, vous pouvez sembler avoir « réussi », mais quelle est la valeur éternelle de la popularité et de la fortune ? Ces deux choses ne sont certainement pas mauvaises, mais nous devons surpasser la notion qui dit que POPULARITÉ + FORTUNE = RÉUSSITE. L’argent et la célébrité ne peuvent apporter une paix durable, la joie, l’amour, le contentement et la sécurité éternelle que seul l’amour de Dieu en Jésus-Christ procure. Cela veut-il dire que les chrétiens peuvent apporter leurs richesses avec eux quand ils quittent ce monde ? Bien sûr que non. Cependant, voici la vérité profonde : nous n’avons pas besoin d’apporter nos richesses avec nous parce que nous les avons déjà envoyées avant nous. En recherchant une vie motivée par des buts justes, nous avons déjà amassé un grand trésor dans le ciel (Matthieu 6:20-21). Notre véritable valeur sera donc mesurée par notre récompense éternelle, et non par nos richesses terrestres.

 

Vous pourriez demander : Eh bien, devrions-nous alors éviter la prospérité matérielle ? Non, pas du tout. Cependant, nous devons être très clairs sur un point important : la popularité et la fortune peuvent être des résultats extérieurs de la réussite, mais en eux-mêmes ils ne sont pas la réussite. Rappelez-vous que la réussite ne se définit pas par vos avoirs, mais par votre être. Essentiellement, la réussite est simplement de devenir l’homme ou la femme que Dieu vous a appelé à être. Quand nous pensons ainsi, il ne fait aucun doute que Dieu désire notre réussite! Non seulement il la désire, mais il nous encourage intentionnellement à être victorieux. L’Écriture nous fournit quatre preuves de cela.

 

Premièrement, Dieu prévoit que nous réussissions. Nous le voyons dans la vie d’hommes et de femmes dans la Bible. Vous rappelez-vous l’histoire de Joseph dans Genèse chapitres 37 à 50 ? Selon les normes du monde, il était condamné dès le départ. Le jeune Hébreu avait été battu et vendu comme esclave par ses propres frères et, pendant des années, il a vécu une vie de servitude et d’emprisonnement. Cependant, dans tout ce que Joseph accomplissait, le Seigneur le faisait prospérer. Dans ces chapitres importants de la Genèse, nous voyons Joseph comme berger, puis comme esclave et prisonnier et, finalement, comme premier ministre de l’Égypte ! Dieu avait sûrement prévu quelque chose de bon pour le serviteur fidèle, même durant ces années où tout semblait désespéré. Nous trouvons des récits semblables dans toute l’histoire biblique. Les vies de Moïse, de David, de Néhémie et de Josué montrent toutes le même type de plan divin supérieur qui les distingue. Et bien sûr, n’oublions pas les apôtres : ils ont prospéré au cours du premier siècle et répandu la bonne nouvelle du salut autour du monde. Leur mission doit sans doute être considérée comme une réussite, autrement nous n’aurions aucune Église ni aucun récit biblique sur Jésus-Christ. Dans chacun de ces exemples, les gens ont découvert la volonté du Seigneur pour eux, ont consacré leur vie à l’accomplir, suivi des principes justes et atteint leurs buts. Aux yeux de Dieu, ils ont tous réussi.

 

Deuxièmement, Dieu pourvoit à notre réussite. J’ai une quantité de livres sur la réussite, et je n’y ai pas encore trouvé un principe prédominant qui ne se trouve pas également dans la parole de Dieu. La Bible contient tous les concepts fondamentaux de la réussite. Divers auteurs peuvent tirer une idée de l’Écriture et écrire un livre à ce sujet, mais ils n’ont pas créé le principe. Une chose que j’ai souvent vue dans ces livres est le besoin absolu de foi. Certains auteurs peuvent dire que la réussite dépend de la confiance en soi, tandis que d’autres parlent de croire en une « puissance supérieure ». Mais comme disciples de Jésus-Christ, nous pouvons nommer la source de notre force : le Dieu tout-puissant qui nous aime. Dieu seul est l’auteur de la réussite. Sans lui, une personne ne connaîtra en définitive que l’échec ou une richesse périssable tout au plus.

 

Troisièmement, Dieu nous équipe pour réussir. Parce qu’il nous appelle à être des lumières qui brillent dans un monde de ténèbres, il nous a donné ce qu’il faut pour que nous soyons des hommes et des femmes qui réussissent. Par exemple, chaque croyant a reçu certaines capacités ou certains dons spirituels. Ce sont des talents formidables qui nous permettent d’accomplir les tâches que Dieu nous assigne. Le Seigneur nous a aussi équipés en donnant à chaque croyant la présence de son Esprit en lui. Le Saint-Esprit nous amène dans une relation étroite avec le Père céleste, nous donne de la puissance dans notre vie quotidienne, nous enseigne les choses de Dieu et nous accorde du discernement spirituel. Avec la puissance du Saint-Esprit, nous avons accès à un processus de prise de décision surnaturelle. Le Seigneur ne veut pas que nous échouions parce que cela ne le glorifierait pas. Il nous donne plutôt ce dont nous avons besoin pour réussir dans ce qu’il nous a appelés à faire.

 

Quatrièmement, Dieu promet que nous réussirons. Vous pourriez dire : Eh bien, si Dieu a promis que je réussirais, alors il s’est trompé en cours de route. Non, il ne s’est pas trompé. Cependant, si nous n’arrivons pas à trouver un domaine où nous réussissons dans la vie, c’est peut-être parce que nous nous sommes éloignés de Dieu. Qu’est-ce que le Seigneur a dit à Josué ? D’être fort et courageux, d’obéir à sa Parole et de garder soigneusement ses commandements...Car c’est alors que tu auras du succès dans tes entreprises, c’est alors que tu réussiras (Josué 1:8). Voyez-vous que la formule pour réussir est écrite noir sur blanc dans les pages de l’Écriture ?

 

Conditions pour réussir

 

Voici ce que nous ne devons pas manquer : Dieu peut avoir prévu, pourvu, équipé et promis, mais notre réussite personnelle comporte certaines conditions. Après tout, le Seigneur ne nous fera pas réussir malgré nous ! Nous devons donc tenir compte de trois conditions précises :

 

1 - Etablir des buts inspirés de Dieu. Recherchez la volonté du Seigneur et établissez des objectifs mesurables pour atteindre les buts qu’il vous a inspirés. Sa volonté ne se produira pas par accident; nous devons décider de la rechercher.

2 - Marcher dans l’obéissance devant le Père pour pouvoir atteindre ces buts. Comment pouvons-nous nous attendre à ce que Dieu nous aide à réussir dans la vie si nous choisissons de désobéir aux principes de sa Parole ? L’Écriture dit comment vivre : en suivant ses directives tout en poursuivant nos buts.

3 - Dépendre entièrement du Saint-Esprit alors que nous mettons en pratique des principes bibliques de réussite. Nous ne pouvons pas vivre la vie chrétienne par nous-mêmes ni réussir selon Dieu si nous ne nous soumettons pas entièrement à la direction de l’Esprit de Dieu et ne dépendons pas de sa puissance.

 

Le Seigneur a beaucoup à cœur notre réussite. Puisqu’il détermine nos buts et nous équipe pour les réaliser, nous ne devrions jamais hésiter à réclamer les bénédictions qu’il nous offre à cet égard. Nous devons donc souvent nous arrêter pour examiner honnêtement la manière dont nous définissons la réussite, puis comparer notre compréhension à l’Écriture. Il n’y a vraiment qu’une seule manière de réussir : la manière de Dieu.

 

 

Charles F. Stanley

40ea4d4e.gif

 

 



12/11/2014
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 408 autres membres