Etre des flambeaux dans ce monde

mains-bougies-adoration.jpg


Faites toutes choses sans murmures ni hésitations,  afin que vous soyez irréprochables et purs, des enfants de Dieu irrépréhensibles au milieu d'une génération perverse et corrompue, parmi laquelle vous brillez comme des flambeaux dans le monde. (Philippiens 2:14-16)

Il est important de savoir que le désir de Dieu nous concernant, concernant son peuple, ce n'est pas de l'écarter de l'enfer, de le délivrer des angoisses et des incertitudes de ce monde, d'être seulement un peuple à part, mais de vivre comme Dieu le veut au milieu d'une génération perverse et corrompue. Car Dieu suit un but, il poursuit un objectif en nous sauvant, en nous purifiant, en nous lavant, en nous baptisant de son Saint-Esprit, il ne le fait pas simplement pour notre plaisir ou pour son plaisir, mais parce que le besoin est grand, parce que notre monde se trouve dans la confusion, parce que l'été va bientôt se terminer et que nous ne sommes pas sauvés, c'est-à-dire nous ne sommes pas entrés pleinement dans la mission de Dieu, dans la vision de Dieu.

Thème de notre Jubilé ! C'est vrai que Dieu veut que nous soyons purs, des enfants irréprochables dans un monde qui se dégrade jour après jour, mais il veut que le chrétien tienne sa position, il veut que celui qui confesse Jésus ne le confesse pas seulement dans l'église ou dans sa maison, mais soit un véritable flambeau  dans le monde. Mes  frères et soeurs, trop souvent nous ne sommes pas ce que Dieu veut que nous soyons. Nous ne sommes pas ces flambeaux, nous ne sommes pas la lumière du monde, et de ce fait nous entrons pleinement dans l'opposé du verset 14 : Faites toutes choses sans murmures ni hésitations. Combien nous murmurons, nous sommes hésitants, nous ne savons pas quoi faire, nous nous ennuyons.

Pourtant, une mission nous a été confiée, une vision nous a été transmise. Il faut briller comme des flambeaux ! Nous ne pouvons pas briller, si nous murmurons, si nous gémissons, si nous nous apitoyons, si nous sommes grognons. Même si notre vie n'est pas facile, même si nous sommes touchés personnellement, attaqués, pressurés, même si nous disons "la coupe est pleine", nous ne trouverons jamais de satisfaction, même en bonne santé, en parfaite prospérité, dans le succès le plus complet, tant que nous ne retrouverons pas la position que Dieu veut que nous ayons ! Ce à quoi il nous a appelés, sauvés, destinés.

 
1 - DEFINITION DU FLAMBEAU.


J'aimerais que nous nous arrêtions pendant quelques instants sur ce terme flambeau. Le flambeau, selon le dictionnaire, c'est une faisceau de mèches enduites de cire pour éclairer, pour diriger, pour guider, pour avertir, pour rassurer. On utilisait le flambeau dans l'ancien temps, lampe de poche ou torche de nos jours. La signification biblique est beaucoup plus profonde et plus implicite. Dieu, qui est lumière, est venue dans notre monde par sa Parole pour éclairer les perdus, il a envoyé commandements, prophètes, son Fils bien-aimé, le Saint-Esprit, mais il nous a transmis aussi son flambeau, c'est-à-dire qu'il nous confie la continuité de son oeuvre, à savoir de  remplir la terre de sa Parole, de cette Parole qui libère, transforme et sauve.

Où avons-nous mis notre flambeau, notre lampe, notre torche ? Est-ce que nous éclairons encore ? Ou notre lueur est-elle blafarde ? Les piles sont-elles à plat ? L'ampoule grillée, la mèche écrasée, par tant de soucis, de murmures et de plaintes ? C'est l'ordre du Seigneur. Si nous voulons nous garder purs et irréprochables dans cette génération perverse, il faut briller, il faut être des flambeaux allumés, sinon nous irons nous éclairer à la lumière psychédélique qui brûlera notre rétine, et nous rendra aveugles, donc dans la confusion.


2 - LES DIFFERENTES FONCTIONS DU FLAMBEAU.

 
A - LE FLAMBEAU MONTRE LA VERITE.

La vie du chrétien devrait briller, au point que personne ne puisse vivre avec lui pendant une semaine sans connaître l'évangile. Sa conduite devrait être telle que ceux qui l'entourent devraient clairement percevoir à qui il appartient, et voir l'image de Jésus se refléter dans ses actions quotidiennes. Non seulement montrer la vérité sur ce que nous sommes, sur celui qui nous habite, qui nous dirige, mais montrer aussi la vérité à ceux qui sont dans l'erreur, qui ne connaissent pas le bonheur, la paix et la vraie joie. Car tout cela, ce n'est pas quand tout va bien; mais même quand la tempête gronde, notre flambeau brille de plus fort. Combien souvent nous cachons notre flambeau, nous assombrissons notre flambeau par nos murmures et les influences que le monde a sur nous ! Il faut se ressaisir, il faut à  nouveau briller bien fort, afin que le monde voie la vérité.

B - LE FLAMBEAU SERT A GUIDER.  

Il nous faut aider ceux qui, autour de nous, errent dans les ténèbres. Nous devons leur présenter la Parole de vie, et diriger les pécheurs vers le Sauveur, ainsi que conduire ceux qui sont fatigués vers le lieu du divin repos.  Si nous sommes les flambeaux de Dieu, alors notre but est de guider les uns et les autres vers le Sauveur, non pas dans un rassemblement, dans un mouvement, vers du sensationnel, mais  dans la vérité, et la vérité c'est Jésus. Les hommes lisent parfois la Bible, mais ils ne parviennent pas à la comprendre. Nous devrions instruire celui qui cherche le sens des paroles de Dieu, lui montrer le chemin du salut, et quelle est la vraie vie, une vie de service, une vie de bonheur, une vie à grande vitesse.  Mais comment pourrons-nous guider les âmes, si nous-mêmes nous ne sommes pas fidèles dans nos engagements, si nous prenons des chemins éloignés, si nous nous laissons égarer. Il faut que le flambeau brille en nous, qu'il brille de sa force et de sa vérité, afin que les lumières d'ici-bas paraissent sombres. Jésus nous a guidé vers le Père : Nul ne vient au Père que par moi...Nous avons le devoir de guider les âmes sur la voie de Dieu.

C - LE FLAMBEAU SERT AUSSI POUR AVERTIR.

Les hommes ne manquent pas d'ériger un phare sur tous les récifs et les rochers de la côte. Les chrétiens devraient savoir qu'il existe, partout dans le monde, de nombreuses fausses lumières qui mènent vers des précipices. Il est donc impératif de montrer la vraie lumière. Lorsque vos amis vous parlent de consulter les voyants, les guérisseurs, les ceux-ci et les ceux-là, de regarder leurs horoscopes, de jouer ici et là, de pratiquer cela, d'embrasser tout ce que le monde offre : pour nos jeunes, le danger de certaines musiques, de certains films, de certains jeux de consoles, et que nous nous taisons, nous les laissons s'écraser sur les rochers. Les destructeurs de Satan sont continuellement à l'affût, pour tenter les impies à pécher sous le couvert de ce qu'ils appellent le plaisir, ou les solutions. Le diable projette une fausse lumière, et il nous appartient de hisser la vraie sur tous rochers dangereux, c'est-à-dire d'être les témoins, de ceux qui parlent, qui n'ont pas peur d'être pris pour des ringards. De ceux qui brillent, et qui annoncent la destruction lorsque l'on suit telle voie. Non seulement c'est notre devoir, mais c'est notre protection, c'est notre salut, en brillant comme des flambeaux dans le monde.

D - LE FLAMBEAU SERT A RECONFORTER.

Il a une influence très réconfortante, il réchauffe les coeurs qui ont pris froid par l'angoisse, l'incertitude, la crainte, la peur. Le chrétien devrait être un consolateur, dont les lèvres portent toujours une parole de douceur, et dont le coeur déborde de compassion. Jamais de jugement...Jésus est doux et humble de coeur... c'est ce qui attirait les foules vers ce Sauveur plein de tendresse. Il brillait de l'amour de Dieu, il brûlait, et les âmes qui avaient froid venaient se réchauffer auprès de lui. Le chrétien devrait toujours emporter le soleil, partout où il va, et diffuser le bonheur autour de lui, même en plein brouillard. En pleine nuit, le soleil brille, il éclaire, il montre le chemin, il guide, il dirige, il console, il avertit, il aime, il secourt, il réconforte.


Etes-vous un encouragement pour vos frères ? Etes-vous un soutien pour ceux qui sont blessés ? Etes-vous un Bon Samaritain ? Laissez-vous vos frères et soeurs blessés sur le chemin ? Ou êtes-vous de ceux qui se penchent vers eux, qui les réchauffent par des paroles affectueuses et des attentions sincères dénuées d'intérêts personnels ? Etes-vous de ceux qui transmettent le feu ? Est-ce que vous répandez le feu, allumez le feu, c'est-à-dire ravivez le zèle pour le Seigneur ? Le flambeau doit brûler, il doit briller, il doit éclairer, guider, annoncer, avertir, dénoncer mais aussi :

E - LE FLAMBEAU SERT POUR FAIRE RECULER L'ENNEMI.

On m'a toujours appris (aux Etats-Unis) que, lorsque vous êtes dans la jungle de ce monde, c'est comme quand vous campez, vous vous entourez d'un feu, et cela éloigne les prédateurs et les bêtes sauvages. On a cité  au début qu'il fallait nous équiper des armes spirituelles, mais il y a aussi le feu, le flambeau, la torche qui peut  intimider l'ennemi, le faire reculer; s'il s'approche trop près, alors je vais briller encore plus, je vais brûler encore plus, et ce flambeau va le mettre en évidence, il va le dénoncer, il n'aura plus qu'à fuir. Résistez au diable et il s'enfuira loin de vous. Le flambeau, c'est aussi le feu que Dieu veut nous envoyer, pour qu'il soit reconnu pour vrai. Etes-vous rempli de l'Esprit de Dieu ? N'avez-vous pas éteint le Saint-Esprit en vous ?

Cette flamme qui brûlait au début de votre conversion ? Il faut la retrouver, non pas que nous ayons perdu le Saint-Esprit, car Dieu ne se repent pas des dons qu'Il fait aux hommes, mais nous pouvons l'éteindre, alors demandons au Seigneur de venir briller en nous. Viens briller en nous, Jésus, brûle en nous ! Viens nous éclairer, afin que nous éclairions les nations. Nous sommes des sentinelles de Dieu, nous sommes de ceux qui doivent veiller, qui doivent aussi briller pour que personne ne se laisse surprendre par l'ennemi, nous sommes de ceux qui doivent porter haut et fort le flambeau de Dieu, cette vérité qui libère, qui console, qui guérit.

Nous tombons dans la catégorie des "pas joyeux" si nous ne portons pas la Parole de vie. Paul dira :  Et même si je sers de libation pour le sacrifice et pour le service de votre foi, je m'en réjouis, et je me réjouis avec vous tous. (Psaumes 104:4) Il n'y a que ceux qui sont des flambeaux dans ce monde  perverti et corrompu qui se réjouissent toujours et encore sans le Seigneur. Où as-tu mis ton flambeau ? Brilles-tu ?Notre Seigneur a un désir brûlant dans son coeur : 

 

Il fait des vents ses messagers, Des flammes de feu ses serviteurs. (Psaumes 104:4)

Soyons ces flammes de feu, ces flambeaux pour la gloire de notre Seigneur. Notre responsabilité est grande, à nous de l'assumer. Notre vie est telle que nous la voulons. Triste et morne, parce que nous ne brillons pas. Heureuse et excitante, parce que nous portons la bonne nouvelle de l'évangile qui en nous est une source de joie, la rivière de Dieu, le torrent de la grâce, la plénitude de Dieu lui-même. A nous de choisir quelle vie nous voulons. Puisse Dieu, par son Saint-Esprit, se manifester avec éclat dans chacune de nos vies pour sa gloire et sa seule gloire... Amen !

 



Pasteur William Joutet

 

 



04/02/2017
8 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 414 autres membres