Je n'ai pas envie / I do not want

artfichier_335490_5101481_201509073244608.jpg



Vous est-il déjà arrivé, comme moi, de repousser à plus tard quelque chose que vous deviez faire maintenant, pour l’une des raisons suivantes : je n’ai pas envie - j’ai la flemme - je suis fatigué - je ne suis pas d’humeur. Vous est-il par la suite arrivé de regretter de n’avoir pas fait la chose à ce moment-là ? Le stress ou les conséquences d’avoir laissé libre cours à vos envies vous ont-ils réjoui ? Je pense que je me souviendrais toujours de ce jour où j’ai raté un vol parce que je n’avais pas envie de sortir du lit. Vous imaginez bien que j’ai payé un autre billet. Je vous épargnerai de savoir combien ce dernier m’a coûté.

Le sujet que j’aimerais traiter dans cette manne est celle de la discipline personnelle. Les décisions audacieuses que nous prendrons ne seront pas toujours ponctuelles, certaines d’entre elles nécessiteront que nous tenions fermes dans la durée. Une personne qui, après avoir lu les mannes sur l’évangélisation, décide de sortir évangéliser tous les mercredis soir à 19h, devra le faire même lorsqu’il fera froid ou même après une très mauvaise journée au boulot. Une personne qui a décidé d’accepter de prendre des responsabilités dans son église ou ailleurs, devra tenir ferme même lorsque les gens ne la respecteront pas ou lorsqu’il y aura des conflits. Ne pouvant pas tout aborder dans une manne, le point sur lequel nous allons nous attarder est celui de nos humeurs et nos envies, car elles sont souvent à l’origine des actes que nous posons ou que nous nous abstenons de poser.

Comme une ville forcée et sans murailles, ainsi est l'homme qui n'est pas maître de lui-même (Proverbes 25:28).

Etre maître de soi-même signifie pouvoir respecter les engagements qu’on a pris même quand on n’en aura pas envie. Nos émotions ne sont pas forcément mauvaises, mais nous devons être en mesure de les contrôler. Il est triste de voir des personnes qui avaient pourtant bien commencé, qui avaient une vision, qui étaient près à déplacer les montagnes, mais qui ne l’ont jamais fait parce que leurs émotions ont pris le dessus sur elles. Le verset de Proverbes compare de telles personnes à des villes sans murailles, en d’autres termes, des villes que n’importe quelle armée peut assaillir et prendre le dessus sur elles. Si nous ne veillons pas à bien gérer nos émotions, nous courrons de façon certaine à notre perte.


Comment contrôler ses émotions ?


De façon préventive, il faut veiller à ce qui peut être à l’origine d’émotions. Par exemple, si vous êtes conscients que lorsque vous finissez de manger, vous avez généralement envie de dormir, évitez de programmer un temps de prière après votre repas. Vous n’aurez sûrement pas envie, et si vous vous forcez, il y a des chances que vous ne soyez pas productifs. Prenez le temps de repenser à ces choses dans le passé qui ont été la cause de votre indiscipline émotionnelle. Prenez ensuite les mesures adéquates.

De façon curative, identifiez les choses qui vous aident à changer d’humeur. Pour certaines personnes, écouter de la musique les aide à se motiver dans les tâches à faire. Pour d’autres, il s’agira de faire du sport ou aller prendre de l’air. D’autres encore dans des situations plus difficiles auront besoin d’appeler une personne de confiance, discuter et prier avec celle-ci.

A tous ces points se rajoute immanquablement la relation que vous bâtirez avec le Saint-Esprit. Jésus parle dans l’évangile de Jean de fleuves d’eau vive qui jailliront du sein de ceux qui demeureront attachés à Lui. Il ne s’agit pas de fleuve de paresse, de fleuve de mauvaise humeur, mais de fleuve d’eau vive. Plus vous vous attacherez à demeurer en communion avec le Seigneur, plus il déversera de Sa source sur vous pour qu’en tout moment, vous soyez capables de libérer des fleuves de vie.



Nelly T -  In Christ Our Hope

06ea0b2f.gif
I do not want !


Has it ever happened to you, like me, to postpone anything you have to do now, for one of the following reasons : I do not want - I'm lazy - I'm tired - I'm not in the mood. Has it ever happened to you to regret not having done the thing at that time ? Did the stress and / or consequences of having given free rein to your desires pleased you ? I think I would always remember that day when I missed a flight because "I did not want to get out of bed". You can imagine that I have paid another ticket. I will spare you how much it cost me.

The subject I would like to deal with in this manna is that of personal discipline. The bold decisions we take will not always be punctual, some of them will require that we hold firm over time. A person who, after reading the manna on evangelization, decides to go out evangelizing every Wednesday evening at 7 pm, will have to do it even when it is cold or even after a very bad day at work. A person who has decided to accept responsibility in his church or elsewhere must stand firm even when people do not respect him or when there is conflict. Not being able to tackle everything in a manna, the point on which we are going to linger is that of our moods and our desires, because they are often at the origin of the acts that we pose or that we refrain from posing.

Like a city without walls, so is the man who is not master of himself (Proverbs 25:28).

Being master of yourself means to respect the commitments we took even when you do not have desire. Our emotions are not necessarily bad, but we must be able to control them. It is sad to see people who had started well, who had a vision, who were close to moving the mountains, but who never did because their emotions took over them. The verse of Proverbs compares such people to cities without walls, in other words, cities that any army can assault and take over from them. If we do not manage to manage our emotions well, we will surely run to our loss.


How to control his emotions ?


Preventively, we must ensure that can cause emotions. For example, if you are aware that when you finish eating, you usually want to sleep, avoid scheduling a time of prayer after your meal. You will certainly not want to, and if you force yourself, chances are you will not be productive. Take time to rethink these things in the past that have been the cause of your emotional indiscipline. Then take the appropriate measures.

Curatively, identify the things that help you to change your mood. For some people, listening to music helps them to get motivated in the tasks to do. For others, it will be to do sports or go to get some air. Still others in more difficult situations will need to call a trusted person, discuss and pray with it.

To all these points is added inevitably the relationship you will build with the Holy Spirit. Jesus speaks in the Gospel of John of "rivers of living water" that will spring from among those who remain attached to Him. It is not a river of laziness, a river of ill-humor, but a river of living water. The more you cling to remain in communion with the Lord, the more it will pour His source for you that all the time, you are able to free the rivers of life.

 

06ea0b2f.gif



14/11/2016
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 416 autres membres