L'origine de l'audace

 

succes-1280x629.jpg



Il y a des personnes pour qui prendre des risques n’est rien d’autre qu’une autre tâche à accomplir. Tandis que pour certains comme Audrey, c’est un combat à mener au quotidien.

Une nuit de Décembre 2014, j’entendais Audrey exprimer en larmes une prière qui selon elle n’aurait pas d’importance aux yeux de Dieu. Car, tandis que certains priaient pour le réveil spirituel dans les cités, elle se contentait juste de dire : je veux pouvoir oser pour toi Père. Aide-moi ! Elle ignorait cependant que quelques années plus tard, cette prière referait surface dans sa mémoire. Et à la vue de ce que le Seigneur aurait accompli dans sa vie, elle pourrait s’exclamer en disant : Il m’a exaucé. Mais aussi sincère qu’était le cri de son cœur ce jour-là, ce désir provenait plus d’une frustration que d’une réelle volonté à dépasser les limites qu’elle s’était fixée. Car qualifiée de passive par son entourage, elle voulait prouver qu’elle pouvait aussi prendre les devants. Et quelle erreur ce fut pour elle lorsqu’elle se lança dans activités après activités pour détruire en elle la peur. Ainsi, après avoir essayé et osé, Audrey finit par abandonner.

1- Tout part d’une relation.

Le Fils dépend du Père et imite le Père. Le Père aime le Fils et enseigne au Fils.

Le Fils ne peut rien faire par lui-même ; Il ne fait que ce qu’Il voit faire au Père. Tout ce que le Père fait, le Fils fait également. Car le Père aime le Fils et lui montre tout ce qu’Il fait lui-même. Il lui montrera des œuvres à faire encore plus grandes que celles-ci et vous en serez étonnés. (Jean 5:19).

A la lecture de ce verset, Audrey comprit une chose : elle ne dépendait pas de son Père, n’imitait pas son Père, ne se laissait ni aimer ou enseigner par Lui, mais voulait faire  des œuvres plus grandes sans passer par les étapes les plus importantes. Il ne s’agirait donc pas de vouloir juste accomplir des "œuvres…grandes" comme l’a dit Jésus, mais aussi bien avant de connaître Celui avec qui nous accomplissons ces œuvres. Car le jour où viendra l’adversité, nous ne baisserons pas les bras comme Audrey en disant : ça ne vaut pas la peine. Cela ne me mène nulle part. Mais tout comme David, nous ne reculerons pas même si la vallée sombre approchait. Non pas parce que nous sommes forts mais parce qu’Il est avec nous (Psaumes 23:4).

Au début de cette nouvelle série sur l’Audace, l’auteur de la manne intitulée : "Connais-Tu Celui Que Tu Sers", nous a éclairé brièvement sur la notion "connaître Dieu". Et comme elle a pu le dire : l’expérience de Dieu apportera la révélation de Sa personne. Et c’est cette révélation de qui Il est et de qui nous sommes en Lui qui nous pousse à vouloir nous donner pour Lui. C’est sur cette base qu’Audrey se mit à la quête de l’audace en allant à la recherche de son Père non pas juste pour accomplir des œuvres, mais pour Le connaître et L’aimer d’abord, dépendre de Lui, et faire comme Lui en se laissant aimer et enseigner par Lui.

2- Une relation qui produit des fruits.

Le chemin d’Audrey n’est et/ou ne sera forcément pas le vôtre. Mais elle comprit l’essentiel : pour oser il faut aimer, pour aimer il faut connaître ; connaître qui on suit, aimer celui qu’on suit.

Le dictionnaire Larousse définit une personne audacieuse comme une personne courageuse qui ne connaît ni obstacle ni limite. Alors j’ai à cœur de dire : il ne faudrait pas que notre courage provienne juste de l’effet de masse (je vois les autres faire) ou d’un désir de prouver quelque chose, mais d’une passion pour une personne : Jésus. Cette audace est le fruit d’une relation qui aboutit à une confiance et une foi en l’autre. Et s’il y a une chose qu’Audrey m’a apprise c’est ceci : ta foi ne s’élèvera pas au-dessus de ta connaissance car ce que tu connais de l’autre t’amènera soit à te rapprocher de lui (elle) soit à t’en éloigner.  En d’autres termes, notre foi s’élèvera à la même mesure que grandissent les révélations quotidiennes que nous avons du caractère de Dieu. Par exemple, si tu sais que Dieu est toujours avec toi et qu’Il te conduit sur un chemin qui est dangereux selon certains, tu ne t’en détourneras pas car tu sais que tu n’es pas seul(e).

Qui donc, après des années de conversion et avec une intimité grandissante, ne dirait pas être davantage amoureux de Jésus et être prêt à tout pour sa gloire ? En effet, chaque jour qui passe est un nouveau pas sur l’échelle. Et à chaque pas correspond une victoire. Aujourd’hui, nous écoutons les témoignages de personnes qui ont laissées de grandes offres de travail pour suivre Jésus, qui ont perdu d’importantes relations pour Jésus et qui ont bravé le rejet du monde entier toujours pour Jésus. Aux yeux des non-chrétiens cela n’aurait pas de sens et ils seraient qualifiés de fous. Peut-être c’est la folie ! Mais si cette folie est beauté aux yeux de Dieu, ça vaut la peine comme Paul disait, d’être fou devant le monde (1 Corinthiens 1:18-29).

Alors, ce qui autrefois avait la forme de frustration dans la vie d’Audrey, par amour prit une autre forme : celle d’une relation (d’où est née l’audace). Les visions ou les rêves peuvent être la source de notre motivation. Mais comment accomplirons-nous ces visions et rêves si nous ne connaissons pas déjà la pensée ou la vision de Celui qui nous les communique ? Audrey eut un long un parcours et aujourd’hui je peux témoigner de sa vie parce que Audrey c’est moi. Et je peux dire que le Seigneur est celui qui rend le faible fort, le bègue éloquent, le timide courageux et le peureux audacieux. Alors Père, qu’il en soit fait ainsi dans nos vies. Amen !



Laure K - In Christ Our Hope

 

06ea0b2f.gif

 

 

The Origin Of Boldness



There are people who take risks is nothing more than another task. While some like Audrey, it's a battle to be fought every day.


One night in December 2014, I heard Audrey express tearful prayer which she would have no importance in the eyes of God. For while some pray for spiritual revival in the cities, it was content just to say, "I want to dare for you Father. Help me ! "However, she was unaware that a few years later, that prayer would resurface in his memory. And at the sight of what the Lord would have done in her life, she could exclaim saying, "He answered me." But that was the sincere cry of her heart that day, that desire came more frustration than a genuine desire to exceed the limits it set. For qualified passive by his entourage, she wanted to prove she could also take the lead. And how wrong it was for her when she launched into activities after work to destroy it in fear. So, having tried and daring, Audrey finally gave up.

1- All share a relationship.

The Son is dependent of the Father and imitates the Father. The Father loves the Son and the Son teaches.

The Son can do nothing by himself; He does what He sees the Father doing. All that the Father does the Son also does. For the Father loves the Son and shows him everything he does himself. It will show her works to make even greater than these and you'll be surprised. (John 5:19).

On reading this verse, Audrey knew one thing: she was not dependent on his Father did not imitate his father, did not allow himself or love or taught by Him, but wanted to do "greater works" without going through the the most important steps. So it would not want to just do "works great ..." as Jesus said, but long before I knew Him with whom we perform these works. Because the day will come adversity, we do not give up as Audrey saying "it's not worth the trouble. This leads me nowhere." But like David, we do not back down even if the dark valley near. Not because we are strong but because He is with us (Psalm 23:4).

At the beginning of this new series on Entrepreneurship, the author of the manna entitled : You Know What One You Serve ? Lit briefly on the concept of "know God". And as it has been said "The experience of God will bring the revelation of His person". And it is this revelation of who He is and who we are in Him that drives us to want to give us for Him. It is on this basis that Audrey went in search of audacity by going in search of his father not just to perform works but to know Him and love Him first, depend on Him, and be like Him by letting love and taught by Him.

2- A relationship that produces fruit.

Audrey the path is and / or will not necessarily yours. But she understood the essential: to dare to love it, to love one must Conna ITRE; know who you follow, like the one that follows.

The Larousse dictionary defines a bold person as a courageous person that knows neither obstacle nor limits. So I say to heart : it should not be that courage comes just to the mass effect (I see others do) or a desire to prove something, but a passion for one person: Jesus. This boldness is the result of a relationship that leads to confidence and faith in each other. And if there is one thing that Audrey taught me is this : Your faith will not rise above your knowledge because you know what the other will lead you either to bring you him (her) to be away from you. In other words, our faith will amount to the same extent as growing daily revelations that we have of God's character. For example, if you know that God is always with you and He leads you on a path that is dangerous according to some, do not ignore not you because you know you're not alone (e)).

Who, after years of conversion and growing intimacy, do not like to be more in love with this Jesus and be ready at all for his glory ? Indeed, every passing day is another step on the ladder. And every step is a victory. Today we listen to the testimonies of people who have left large job offers to follow Jesus, who lost important relationships to Jesus and who braved the rejection of the world still to this Jesus. Non-Christians eye it would not make sense and they would be qualified to care. Perhaps this is madness! But if this madness is beautiful in God's eyes, it's worth as Paul said, to be mad at the world (1 Corinthians 1:18-29).

So what once had the form of frustration in Audrey's life, for love took another form: that of a relationship (hence was born the audacity). Visions or dreams can be the source of our motivation. But how to accomplish us visions and dreams if we do not already know the thought or vision of Him that we communicate them? Audrey was a long a journey and today I can vouch for his life because Audrey is me. And I can say that the Lord is the one who makes the weak strong, eloquent stutterer, the brave and the bold timid shy. So Father, that it be so in our lives. Amen !

 

06ea0b2f.gif



29/09/2016
13 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 407 autres membres