La grâce de Dieu / La voix du désert

Grâce.jpg

 

 

Quand le Seigneur a déjà donné à un homme de grandes grâces, il lui donnera davantage encore. Un peu de foi est un premier oeuf dans un nid, il en sera ajouté encore. Seulement n’ayons pas une foi d’apparence, mais une foi réelle et vraie. Quelle nécessité il y a pour nous qui avons beaucoup reçu, de montrer notre religion par nos oeuvres, et d’éviter de professer beaucoup par nos paroles, tout en ne possédant rien. Car un jour ou l’autre, cette profession même nous sera ôtée, si c’est tout ce que nous avons. La menace est aussi vraie que la promesse.

 

Béni soit Dieu ! Quand il a commencé à répandre sur nous les grâces de son Esprit, de manière que nous en ayons un peu, il continue à le faire jusqu’à ce que celui qui n’avait que peu, mais qui possédait vraiment ce peu, soit mis dans l’abondance. Oh, désirons cette abondance ! Recherchons ardemment l’abondance de grâce. S’il est bon de connaître beaucoup, il est meilleur d’aimer beaucoup. Il est précieux d’avoir abondance de savoir-faire pour servir Dieu, mais il vaut mieux encore avoir abondance de foi pour compter que Dieu nous donnera le savoir-faire en toute occasion. Seigneur, puisque tu m’as donné le sentiment du péché, augmente en moi la haine du mal. Puisque tu m’as donné la foi en Jésus, élève cette foi au degré de parfaite assurance. Tu m’as donné de t’aimer, amène-moi à avoir pour toi une puissante affection.

 

 

artimage_335490_919220_20120526442371.gif

 

 

La voix du désert

 

artfichier_335490_4446617_201501101010592.jpg

 

 

La voix qui crie dans le désert a réclamé : un chemin pour le Seigneur, un chemin préparé dans le désert. Je voudrais être attentif à la déclaration du Maître, et lui tracer une route dans mon cœur, en la projetant vers le haut par des actions bienveillantes au travers du désert de ma nature. Les quatre directions doivent retenir ma plus sérieuse attention sur ce texte.

 

Toute vallée doit être nettoyée.


Nous devons céder aux pensées de Dieu : doute et désespoir doivent être exclus; et la recherche de soi et des délices charnels doivent être abandonnés. Au travers de ces profondes vallées, un chemin de grâce doit être réservé.

 

Toute montagne et toute colline seront abaissées.

 

Orgueil et suffisance de la créature, vantardise et propre justice doivent être aplanis, afin de créer une grande route pour le Roi des rois. Une association divine ne garantit jamais d’être hors de danger aux pécheurs fiers et hautains. Le Seigneur a du respect quant à l’humiliation et visite les contrits de cœur, mais les orgueilleux sont en abomination devant Lui. Oh! mon âme, que le Saint-Esprit te maintienne dans cette voie.

 

Les Tortueux seront redressés.

 

Le cœur indécis doit suivre un chemin droit dans sa décision pour Dieu, et la Sainteté se délimite à partir de celle-ci. Les hommes à l’esprit double sont des étrangers au Dieu de la Vérité. Mon âme, fait attention d’être en toutes choses loyale et vraie, en vue de l’examen de conscience de Dieu.

 

Les lieux bruts, rugueux, seront adoucis.

 

Les pierres d’achoppement du péché doivent être écartées, et les épines des ronces de la rébellion doivent être déracinées. Tellement Grand est le Visiteur qu’Il ne doit pas trouver des chemins embourbés et des lieux pierreux, lorsqu’Il viendra afin d’honorer ses élus, avec Sa Compagnie. Oh ! que ce soir, le Seigneur puisse trouver dans mon cœur une grande route rendue prête pour Sa Grâce. Qu’Il puisse faire un progrès triomphal au travers des limites extrêmes de mon âme, depuis le commencement de cette année même jusqu’à la fin de celle-ci.

 

signature_1(4).gif

 

 



16/06/2015
3 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 407 autres membres