Tu es ma lampe / La main de l'Eternel avait été sur moi

 

lampe Eternel.jpg

 

Suis-je dans la lumière ? C’est alors toi, Seigneur, qui es ma lampe. Que tu disparaisses, et ma joie s’en va. Mais tant que tu es avec moi, je peux me passer des lumières de la science et des flambeaux de la civilisation. Quelle clarté la présence de Dieu jette sur toutes choses ! On dit qu’il y a un phare qui envoie ses rayons à sept lieues au large; notre Dieu, Lui, n’est pas seulement un Dieu de près, mais aussi un Dieu qui est aperçu à grande distance, même depuis le pays de l’ennemi. Ô Seigneur, quand ton amour remplit mon coeur, je suis heureux comme un ange. Tu es tout mon désir.

Suis-je dans les ténèbres ? Toi alors, Ô Dieu, tu éclaireras mes ténèbres. Dans peu les choses changeront. Mes affaires peuvent devenir de plus en plus tristes, et un nuage peut couvrir un autre nuage; mais quand il ferait assez sombre pour que je ne puisse voir ma propre main, je verrais cependant la main du Seigneur. Lorsque je ne vois aucune lumière en moi, et que je n’en trouve pas parmi mes amis, ni dans le monde entier, le Dieu qui a dit : « Que la lumière soit, » et la lumière fut, peut répéter la même parole. Il parlera et le soleil reparaîtra pour moi. Je ne mourrai pas, mais je vivrai. Déjà le jour se lève. Ce texte lumineux brille comme l’étoile du matin, et avant peu d’heures, mes mains vont battre de joie.

 

 

artimage_335490_919220_20120526442371.gif

 

 

 La main de l'Eternel avait été sur moi

 

main.jpg

Dans la voie du jugement cela peut-être le cas, et s’il en est ainsi, c’est à moi de considérer la raison de cette visite d’inspection, et de supporter la verge et ce qu’Il a convenu. Je ne suis pas le seul qui soit châtié au moment où la nuit vient; je dois me soumettre à l’affliction avec la paix dans le cœur et m’efforcer d’une façon prudente d’en tirer profit. Mais la main du Seigneur peut être aussi ressentie d’une autre manière, fortifiant l’âme et soulevant l’esprit vers les choses éternelles. Oh ! Que ce soit dans ce sens que je puisse ressentir le Seigneur agissant en moi ! 

 

Lorsque nous avons conscience de la présence divine qui demeure en nous, notre âme est portée au ciel comme sur les ailes d’un aigle. À de tels moments nous sommes remplis à ras bord de joie spirituelle, et nous oublions les soucis et les chagrins de la terre. L’invisible est proche, et le visible perd son pouvoir sur nous; le corps-serviteur attend au pied de la colline, et le maître-esprit adore sur le sommet dans la présence du Seigneur. Oh ! Que ce moment sanctifié de communion divine puisse m’être accordé ce soir ! Le Seigneur sait que j’en ai un très grand besoin.

 

Mes grâces languissent, ma corruption fait rage, ma foi est faible, ma piété est froide. Toutes ces raisons sont suffisantes pour que sa main guérissante puisse se poser sur moi. Sa main peut rafraîchir la fièvre de mon front brûlant, et arrêter le tumulte de mon cœur palpitant. Cette glorieuse main droite qui a modelé l’univers, peut recréer mon esprit, cette main infatigable qui porte les énormes colonnes de la terre peut soutenir mon esprit; la main aimante qui protège tous les Saints, peut me bercer et la main puissante qui a mis en pièces l’ennemi peut dompter mes péchés.  

 

Pourquoi ne ressentirais-je pas cette main m'effleurer ce soir ? Viens mon âme, adresse-toi à ton Dieu en reconnaissant que les mains de Jésus ont été percées pour ta rédemption, et tu ressentiras sûrement sur toi cette même main qui a touché Daniel, et l'a fait mettre à genoux afin qu'il puisse avoir des visions de Dieu.

 

signature_1(4).gif



24/06/2015
10 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 407 autres membres