La vraie repentance

 


486726_10150692881177355_70630972354_9389165_1734511074_n.jpg
Qu'est-ce que la vraie repentance, et comment est-elle donnée ?

 

Il est clair que la repentance est associée au pardon des péchés. Dans Actes 5:31, nous lisons, à propos du Seigneur Jésus:

Dieu l'a élevé par sa droite comme Prince et Sauveur, pour donner à Israël la repentance et le pardon des péchés. 





Ces deux bénédictions nous sont accordées par celui dont les mains sacrées furent clouées sur le bois de la croix, mais qui est maintenant ressuscité dans la gloire. La repentance et le pardon des péchés ont été décrétés inséparables par la volonté éternelle de Dieu. Ce que Dieu a joint, qu'aucun homme ne le sépare.

La repentance accompagne nécessairement la rémission des péchés. Et vous comprendrez qu'il doit en être ainsi, si vous réfléchissez un peu à cette question. Il est impossible que le pardon des péchés soit accordé à un pécheur impénitent. Cela ne ferait que le confirmer dans ses mauvaises dispositions, et cela ne l'enseignerait nullement à haïr le péché. Imaginez-vous que le Seigneur puisse dire à un pécheur : Tu aimes le péché, et tu vis dans le péché. Tu t'y enfonces de plus en plus. Mais je te pardonne quand même ! Ne serait-ce pas accorder une pleine et horrible liberté à l'iniquité ?

Toutes les fondations de l'ordre social seraient détruites, et il s'ensuivrait la pire anarchie morale. Il m'est impossible de vous décrire les innombrables méfaits qui se produiraient certainement, si l'on dissociait la repentance du pardon des péchés, et si l'on pardonnait le péché, alors que le pécheur continuerait à s'en délecter toujours davantage. Il est de la véritable nature des choses, si nous croyons en la sainteté de Dieu, que nous ne puissions pas être pardonnés, mais que nous récoltions toutes les conséquences de notre obstination, si nous persévérons dans le péché, et si nous ne voulons pas nous en repentir.

66104_femme_qui_pleure.gif
Notre véritable repentance est à la mesure de notre foi dans l'amour et dans le pardon de Christ. De même, notre joie d'avoir reçu le plein pardon offert par Christ ressuscité et exalté est directement proportionnelle à notre repentance et à notre haine du péché. Vous ne saurez jamais apprécier le pardon à sa vraie valeur, tant que vous n'éprouverez pas la vraie repentance. Et vous ne goûterez jamais à cette vraie repentance tant que vous n'aurez pas été pardonné. Cela peut vous sembler étrange, mais il en est ainsi : l'amertume de la repentance et la douceur du pardon se mêlent en un doux parfum, dans la vie de tous ceux qui ont reçu la grâce de Dieu, et sont la source d'un bonheur incomparable.


Ne considérez pas votre repentance comme la cause du pardon que vous avez reçu. Mais considérez-la comme accompagnant ce pardon. N'espérez pas pouvoir vous repentir, tant que vous n'aurez pas réalisé la grâce de notre Seigneur Jésus, et son désir ardent d'effacer votre péché. Maintenez ces choses sacrées à leur vraie place, et comprenez quelles sont les relations qui les unissent. Elles sont comme les deux colonnes dressées devant le Temple de Salomon, Jakin et Boaz, qui encadraient majestueusement sa porte d'entrée. Elles constituent les deux piliers d'une véritable expérience de salut.

Personne ne peut entrer dans la présence de Dieu, sans d'abord passer entre ces deux colonnes de la repentance et de la rémission des péchés. L'arc de l'alliance divine brille dans toute sa splendeur sur votre cœur, lorsque les gouttes de la repentance sont illuminées par la lumière du plein pardon. La repentance du péché et la foi dans le pardon divin sont la chaîne et la trame constituant le tissu d'une réelle conversion. C'est par là que vous savez que vous êtes un véritable Israélite !


prier-dans-le-secret.jpg

Comment nous est donnée la repentance. Revenons encore à ce texte magnifique dans : Actes 5:31.
 

Dieu l'a élevé par sa droite comme Prince et Sauveur, pour donner à Israël la repentance et le pardon des péchés 







Notre Seigneur Jésus est monté au ciel, pour que la grâce puisse en descendre. Il emploie sa gloire pour laisser libre cours à sa grâce. Si le Seigneur est monté plus haut, c'est dans le dessein d'entraîner avec lui des pécheurs repentants. Il a été élevé pour accorder la repentance. Nous allons réaliser cela, si nous nous rappelons quelques grandes vérités.

L'œuvre accomplie par le Seigneur Jésus a rendu la repentance possible, disponible et acceptable. La Loi ne fait aucune mention de la repentance, mais elle dit clairement : L'âme qui pèche, c'est celle qui mourra. (Ezéchiel 18:20). Si le Seigneur Jésus n'était pas mort, ressuscité et monté auprès du Père, que vaudraient ma repentance et la vôtre ? Nous pourrions ressentir le remords et toutes ses horreurs, mais jamais la repentance et toutes ses espérances ! En tant que sentiment naturel, la repentance n'est qu'un devoir commun, qui ne mérite aucune louange particulière. Chez l'homme, la repentance est si souvent mêlée à la crainte égoïste de la punition, que l'on n'en fait pas grand cas en général. Si le Seigneur Jésus ne s'était pas interposé, et si nous n'avions pas été au bénéfice de ses mérites, nos larmes de repentance n'auraient été que des torrents d'eau inutilement répandus sur le sol ! Mais Jésus a été élevé dans les cieux, pour que, par la vertu de son intercession, notre repentance puisse être jugée acceptable devant Dieu. C'est en ce sens qu'Il nous donne la repentance, parce qu'Il permet à notre repentance d'être acceptée par Dieu, dans une position qu'elle n'aurait, autrement, jamais occupé.

images (2).jpg
Mettez votre cœur en prière devant celui qui peut le comprendre, et dites-Lui : Seigneur, purifie mon cœur. Renouvelle-le, Seigneur, produit en lui la repentance. Plus vous vous efforcerez de produire en vous des émotions de repentance, et plus vous serez déçu. Mais si, dans la foi, vous contemplez la mort de Jésus pour vous, la repentance jaillira dans votre cœur.


Méditez sur l'amour du Seigneur, qui a versé tout le sang de son cœur pour vous. Considérez son agonie, sa sueur sanglante, sa croix et sa Passion. Quand vous ferez cela, celui qui a tant souffert jettera un regard d'amour sur vous. Par ce regard, Il fera pour vous ce qu'Il a fait pour Pierre, et vous aussi pleurerez amèrement. Celui qui est mort pour vous peut, par son Esprit de grâce, vous faire mourir au péché. Et celui qui est monté dans la gloire pour vous peut attirer votre âme à Lui, vous détourner du péché, et vous attirer à sa sainteté.

Je serais heureux si je peux vous confier cette pensée. Ne creusez pas la glace en espérant y trouver du feu. Ne fouillez pas dans votre cœur naturel pour y trouver la repentance. Regardez à celui qui est vivant pour avoir la vie. Regardez à Jésus pour avoir tout ce dont vous avez besoin, sur le chemin qui va de la porte de l'Enfer à la porte du Ciel. Ne cherchez nulle part ailleurs ce que Jésus désire ardemment vous donner. Mais rappelez-vous que Christ est tout.

 

 

 Charles Spurgeons

 

 



14/12/2013
4 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 418 autres membres