Les idoles de notre coeur

 

06ea0b2f.gif



Au cours d'une de mes réflexions j'en suis venu à me poser cette question: pourquoi sommes-nous si souvent abattus, au point de sombrer dans la dépression (certains allant même jusqu’à se suicider) lorsque :

 

Nous sommes sentimentalement déçus par une femme/un homme à laquelle/auquel nous étions fortement attaché.

Le plan d'investissement pour lequel nous avions engagé toute nos économies vient à s'effondrer.

Nous ne recevons que des réponses négatives dans la recherche d'un travail ou d'un stage.

Dans nos études nous passons des années à recommencer avec le réel sentiment de stagnation et de perdre notre temps.

 

L’une des pistes est certainement le fait que avec le temps, et ce de manière très subtile, nous avons fixé dans notre cœur et accordé une place importante à ce qui fait l’objet de cet attachement profond. Le fort lien avec les pensées et les représentations imagées que l’on fait de cet « objet » peut amener sans risque de nous tromper à le qualifier d’idole. On en vient à rêver, chanter les louanges, se projeter dans l’avenir avec cette idole.


Pour bien comprendre ce qui représente les idoles de nos cœurs, nous devons examiner notre comportement, nos motivations ainsi que nos pensées, et ce, à la lumière de la Parole. L’attention n’est pas ainsi directement centrée sur la chose en elle-même, mais c'est notre attitude de coeur l’idole que nous portons dans celui-ci.


C’est à juste titre que Paul déclare :  Faites donc mourir ce qui dans votre vie, appartient à la terre, c'est-à-dire : l’inconduite, l’impureté, les passions incontrôlées, les désirs mauvais et la soif de posséder, qui est une idolâtrie. (Colossiens 3:5).  L’apôtre définit la cupidité (ou la soif de posséder) comme une idolâtrie. Nous sommes loin des idoles physiques (œuvres humaines, faits en or, argent marbre, produit de l’imagination humaine) que Paul, fortement indigné dans son esprit avait dénoncé à l’aréopage lors de son passage à Athènes.


Ainsi l’idole ne doit pas être perçue uniquement comme un objet physique, mais comme toute représentation physique ou mentale qui ne rende pas pleinement gloire à Dieu. Un chantre a dit un jour : Dis moi où tu mets ton argent, ton temps, et tes pensées, et je te dirai quel dieu tu sers !


Ainsi donc : Ne nous leurrons pas, même en tant que chrétien, nous pouvons très bien  entretenir des idoles qui attristent le Saint-Esprit et nous empêchent de jouir pleinement de la vie chrétienne. Il peut s'agir de notre travail, nos amis, nos études, le désir d’être le meilleur, l’envie de vivre aux Etats Unis, etc...Tout en soi peut faire objet d’idolâtrie, à partir du moment où de nous même nous y investissions notre être entier, sans Dieu ou en l’utilisant à nos fins personnelles.


Les conséquences sont lamentables et tristes. La Bible dit que « le voleur vient pour tuer et détruire»  Le but de l’ennemi est d’user de notre nature pécheresse pour semer des désirs charnels en nous qui tôt ou tard finissent par nous décevoir. Ces idoles sont muettes, et ne peuvent réjouir pleinement notre cœur, elles sont trompeuses et nous écartent tout doucement du sentier de paix que Jésus nous propose. Moi (dit Jésus) je suis venu afin que les hommes aient la vie, une vie abondante.


Bien aimés, mon but est que vous puissiez saisir cette exhortation de Paul : Faites donc vous-même votre propre critique et examinez vous, pour savoir si vous vivez dans la foi (2 corinthiens 13:5). Cherchez au fond de votre cœur, en scrutant vos pensées, ce à quoi vous accordez le plus de temps, les motivations profondes et sincères, si un quelconque attachement vous mène loin de Dieu, loin de sa paix profonde, loin de son calme, loin de son amour.


Si tel est le cas, alors comme Josias (2 Rois :22-23), prenez le temps de briser par la prière toute forme d’idolâtrie qui vous empêche de voir pleinement luire en vous la présence du Dieu vivant. On ne peut servir deux maîtres. Que Dieu expose les idoles de vos coeurs afin que vous vous en défaisiez complètement: dès maintenant, et pour toujours.




       Armel S.  -  In Christ Our Hope 

 

 

 

The idols of our hearts


In one of my reflections I came to ask me this question: why are we so often slaughtered at the brink of depression (some even committing suicide) when :


We are disappointed by sentimentalements a girl / boy whom / which we were strongly attached
The investment plan for which we had committed our entire economy is in collapse
We only get negative answers in the search for work / an internship In our studies, we spend years again with the actual feeling of stagnation and waste our time.
In summary, when the subject of our expectations is lost overnight, before our eyes.


One of the tracks is certainly the fact that with time, and very subtly, we set our heart and uen given importance to what is the subject of this deep commitment. The strong link with the thoughts and pictorial representations that we made ​this object can bring safely to trick us to qualify the of idol. It comes to dream, sing praises, look to the future with this idol.

To understand what represents the idols of our hearts, we must examine our behavior, our motivations and our thoughts, and in the light of the Word. The attention is not so directly centered on the thing in itself, but it is our heart attitude of the idol that we carry in it.

It is rightly that Paul says, "Put to death therefore what in your life, belongs to the earth, that is to say, misconduct, impurity, uncontrolled passion, evil desires and thirst to possess, which is idolatry (Colossians 3:5). The apostle defines greed (or the thirst to own) as idolatry. We are far from physical idols (human works, made ​in gold, marble money, product of human imagination) Paul strongly indignant in his mind had denounced the Areopagus during his visit in Athens.

Thus the idol should not be seen only as a physical object, but as any physical or mental representation that does not fully render glory to God. A poet once said : Tell me where you put your money, your time, and your thoughts, and I will tell you what god you serve !

So: Do not fool ourselves, even as a Christian, we can very well maintain idols which sadden the HOLY Spirit and keep us from fully enjoying the Christian life. This may be our work, our friends, our studies, the desire to be the best, the desire to live in the USA, etc. All by itself can object of idolatry, from the moment of ourselves we will invest our whole being, without God or the use our own purposes.

The consequences are dismal and sad. The Bible says that "the thief comes to kill and destroy"  The goal of the enemy is to use our sinful nature to sow the carnal desires in us that sooner or later end up disappointing us. These idols are silent and can not fully celebrate our heart. They are misleading and we slowly away from the path of peace that Jesus offers us. "I (Jesus said) I am come that they might have life, abundant life."

Beloved, my goal is that you can take this admonition of Paul "So be yourself your own review and examine you, whether you live in the faith" (2 Corinthians 13:5) Look deep in your heart (in scrutinizing your thoughts, what you give the most time, the deep and sincere motivations), if any attachment leads you away from God, away from His deep peace, away from his quiet, away from His love.

If this is the case, then as Josiah, take the time to break through prayer all forms of idolatry that prevents you from fully see you glow in the presence of the living God. One can not serve two masters. God exposes the idols of your hearts so that you will défaisiez completely : now and forever.

 

 

06ea0b2f.gif

 

 

 



04/10/2015
7 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 416 autres membres