N'abandonnez jamais

 

 

Oui, un jour j’ai décidé de tout quitter...Quitter mon travail, ma famille, ma vie spirituelle...

Je suis allé dans la forêt pour avoir un dernier entretien avec Dieu. J’ai dit :  Dieu, peux-tu me donner une bonne raison pour ne pas abandonner ? j’ai été surpris par sa réponse…

Il a dit :  Regarde autour de toi, vois-tu la fougère et le bambou ? J’ai répondu : Oui.

Dieu m’a dit : Quand j’ai planté les graines de fougère et de bambou, je les ai entourées de beaucoup de soin. Je leur ai donné de la lumière. Je leur ai donné de l’eau. La fougère a grandi rapidement en sortant de la terre. Sa couleur, un vert éclatant, couvrait le sol.

Cependant rien ne provenait de la graine de bambou...Mais je n’ai pas abandonné le bambou.

La deuxième année la fougère grandissait en étant encore plus pleine de vigueur et abondante.

Et encore, rien ne provenait de la graine de bambou...Mais je n’ai pas abandonné le bambou.

Dieu a dit : La troisième année, il n’y avait encore rien qui provenait de la graine de bambou. Mais je ne l’abandonnerais pas.

La quatrième année, encore, il n’y avait rien qui provenait de la graine de Bambou...Je ne l’abandonnerais pas.

Puis la cinquième année une toute petite pousse émergea de la terre. Comparée à la fougère c’était d’après ce qu’on pouvait voir, petit et insignifiant. Mais à peine 6 mois plus tard le bambou s’éleva pour atteindre la grandeur de 30 mètres. Il avait dépensé cinq ans à faire grandir ses racines. Ces racines l’ont rendu robuste et lui ont donné ce qu’il avait besoin pour survivre. Je ne donnerai à aucune des mes créations une tâche qu’elles ne pourraient pas accomplir. 

Dieu m’a dit : Savais-tu, mon enfant, que tout ce temps où tu as été en difficulté, en réalité, tu as fait pousser des racines. Je n’abandonnerai pas le bambou. Je ne t’abandonnerai jamais. Ne te compare pas aux autres…

Le Bambou avait un but différent de celui de la fougère…Cependant, ils font tous les deux partie de cette forêt, une forêt merveilleuse.

Dieu m’a dit : Ton temps viendra, tu t’élèveras bien haut...

Je demandais : A quelle hauteur je devrais m’élever ? 

Il me demanda en retour : A quelle hauteur s’élèvera le bambou ?

Je questionnais : Aussi haut qu’il pourra ? 

Dieu m’a dit : Oui. Donne-moi Gloire en t’élevant aussi haut que tu pourras.

J’ai quitté la forêt et rapporté cette histoire. J’espère que ces mots pourront t’aider à réaliser que Dieu ne t’abandonnera jamais.

Il ne t’abandonnera jamais. Aussi toi, ne t’abandonne jamais toi-même.

Garde le sourire, et surtout garde la foi !

 

Pasteur Daniel

 

 



11/06/2013
7 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 418 autres membres