Notre héritage / La croix et la gloire

 artfichier_335490_2826272_20131007454821.jpg

 

 

Croyant, si ton héritage est modeste, tu devrais être satisfait de ta part terrestre; car tu pourrais te reposer en étant certain que c’est le mieux pour toi. La sagesse infaillible a fixé ta part, et a choisi pour toi la meilleure condition et la plus sûre. Un bateau d’un grand tonnage doit remonter la rivière; maintenant, dans une partie du fleuve il y a un banc de sable; est-ce que quelqu’un va demander: Pourquoi le capitaine gouverne t-il dans la partie profonde du lit et dévie autant de la ligne droite ? Sa réponse serait : Parce que je n’amènerais pas mon bateau au port si je n’avais pas suivi la partie profonde du lit. Alors c’est possible, tu pourrais t’échouer et subir un naufrage, si ton divin capitaine ne t’avait pas gouverné dans les profondeurs de l’affliction où les vagues du trouble se succèdent les unes derrière les autres.

 

Certaines plantes meurent si elles ont trop de soleil. Il se peut que tu sois planté où tu en as, mais un peu, tu as été mis là par l’époux aimant, car seulement dans cette situation tu produiras des fruits à la perfection. Souviens-toi de ceci, si une quelconque autre situation eût été meilleure pour toi que celle dans laquelle tu es, l’amour divin t’y aurait mis. Tu es placé par Dieu dans les circonstances les plus appropriées, et si tu choisissais toi-même, tu crierais vite : Seigneur, choisi mon héritage pour moi, car par ma seule volonté, je suis pénétré de nombreuses douleurs. Sois content des choses que tu as, car le Seigneur a ordonné toutes ces choses pour ton bien. Prends ta croix chaque jour; c’est le fardeau qui va le mieux pour tes épaules, et il se révélera être le plus efficace à te rendre parfait en toutes bonnes paroles et travail pour la gloire de Dieu. Rabaisse ton ego, et l’impatience orgueilleuse, ce n’est pas à toi de choisir, mais au Seigneur d’Amour !

 

Les épreuves doivent arriver et arriveront
Mais avec une foi humble pour voir
L’amour inscrit sur chacune d’elles autant qu’elles sont

C’est le bonheur pour moi.

 

 

artfichier_335490_3948338_2014072405551000.gif

 

 

La croix et la gloire

 

artfichier_335490_1935929_201303295331995.jpg



La colline du repos c’est la colline du Calvaire; la maison de la consolation est bâtie avec le bois de la croix.  Le temple de la bénédiction Céleste est fondé sur le roc fendu par l’épée qui perça son côté. Aucune scène dans l’histoire sacrée n’a jamais réjoui l’âme comme la tragédie du Calvaire. N’est-il pas étrange que cette heure de ténèbres qui s’est abattue sur la terre coupable ait touché nos coeurs avec tant de puissance ? C’est vers la croix que nos yeux pleins de larmes se tournent, bien plus que vers l’étoile de Bethléhem.

La lumière jaillit du midi-minuit de Golgotha, et des fleurs peuvent éclore à l’ombre du bois jadis maudit. Dans ce lieu de soif, la grâce a creusé une fontaine qui jamais ne tarit, où coule une eau pure comme le cristal, dont chaque goutte est capable d’alléger les douleurs de l’humanité. Vous qui avez eu vos saisons de conflit, vous reconnaîtrez que ce n’est ni au mont des Oliviers que vous avez trouvé le confort, ni sur la montagne du Sinaï, ni sur le Thabor. Non, c’est Gethsémané, Gabbatha et Golgotha qui ont été un moyen de salut pour vous. Les herbes amères de Gethsémané ont souvent enlevé les amertumes de votre vie; le fouet de Gabbatha a bien souvent chassé vos ennuis, les gémissements du Calvaire produisent pour nous une riche et rare consolation.


Nous n’aurions jamais connu l’amour de Christ dans ses hauteurs, ses profondeurs s’il n’était pas mort pour nous; et nous n’aurions jamais découvert la profonde affection du Père s’il n’avait donné son fils. Les miséricordes communes font que nous nous réjouissons par de nombreux chants d’amour, comme le coquillage approché de nos oreilles nous rappelle la profondeur de la mer d’où il vient. Mais si nous désirons écouter l’océan lui-même, nous ne devons pas regarder aux bénédictions quotidiennes, mais à la transaction de la crucifixion. Celui qui veut connaître l’amour, qu’il se retire au Calvaire et qu’il voit l’homme de douleurs y mourir.

 

 

signature_1(4).gif

 

 

 



07/10/2013
4 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 418 autres membres