Simon / Jésus veille sur toi

 temple-fleurs-Jésus.jpg

 

Chaque jour, on voyait un vieux bonhomme pénétrer dans l’église du village,  sur le coup de midi, quand sonnait l’angélus. Il n’y restait pas longtemps, mais il n’aurait jamais manqué ce rendez-vous.

 

La sacristine qui habitait sur la place le voyait entrer et sortir presque aussitôt. Inquiète, elle avertit Monsieur le Curé. Intrigué, il décida de se poster derrière une colonne et d’observer. Notre ami entrait, allait jusque devant l’autel, faisait une génuflexion pleine de dignité et s’en retournait. Plusieurs jours de suite, le curé observa le même rite. Il interpella enfin le mystérieux visiteur : Que fais-tu là ?  Je viens faire ma prière, Monsieur le Curé. Elle n’est pas très longue…Je sais, je ne suis pas capable de mieux, mais elle Lui suffit. Tu n’as même pas le temps de réciter un Notre Père. Oh non ! Je dis simplement :


Bonjour Jésus, c’est Simon !


Un jour, on ne vit plus Simon. La vieillesse gagnait du terrain. On l’avait emmené dans un hospice. Là, il était bien soigné, mais personne venait le voir. Pourtant, il avait l’air heureux, surtout vers midi. A cette heure-là, chaque jour, son visage rayonnait. Sans doute s’agenouillait-il dans l’église de son cœur et redisait-il la même prière :

 

Bonjour Jésus, c’est Simon !


C’était le dimanche de Noël. Midi approchait. Simon était endormi sur son lit. Au milieu du sommeil, il se mit à sourire. Il rêvait. Il vit quelqu’un de beau et lumineux s’approcher de lui. Lentement. Paisiblement. Le regard plein d’amitié. Et puis, d’un geste de la main, cet inconnu le salua et lui dit :

 
Bonjour Simon, c’est Jésus !
 
De ce rêve-là, Simon ne s’est jamais réveillé...

 Charles Delhez

 

 

 

artfichier_335490_3948338_2014072405551000.gif

 

 

Jésus veille sur toi

 

nuage-ange-fleur.jpg

 

Deux anges s'arrêtèrent pour passer la nuit dans la maison d'une famille aisée. La famille était méchante et refusa que les anges demeurent dans la chambre d'amis de la maison. A la place, ils laissèrent les anges dormir dans une petite pièce située dans le sous-sol froid. Durant le temps qu'il faisaient leur lit sur le sol dur, le plus âgé des anges aperçut un trou dans le mur et le referma. Quand le plus jeune des anges demanda pourquoi ? Le plus âgé des anges répliqua : les choses ne sont pas toujours ce qu'elles paraissent.

 

La nuit suivante, les deux anges arrivèrent pour se reposer dans une maison où les gens étaient très hospitaliers. Après avoir partagé, le peu de nourriture qu'ils avaient,le couple laissa les anges dormir dans leur lit pour qu'ils aient une bonne nuit de sommeil. Lorsque le soleil se leva le lendemain matin, les anges trouvèrent le fermier et sa femme en larmes. Leur unique vache de laquelle le lait était une bénédiction, gisait morte. Le plus jeune des anges était furieux et demanda au plus âgé des anges comment il avait pu faire cela ? La première famille avait tout et tu l'as aidée en réparant un trou dans leur mur au sous-sol, accusa l'ange. La deuxième famille avait peu, mais était disposé à tout partager, tu as Laissé leur vache mourir. Les choses ne sont pas toujours comme elles paraissent, répliqua le plus âgé des anges.

 

Quand nous sommes restés dans le sous-sol de la maison de la première famille, je me suis aperçu qu'il y avait de l'or dans le trou du mur. Le propriétaire était tellement rempli de haine et qu'il ne voulait pas partager sa fortune, j'ai bouché le trou afin qu'il ne le retrouve plus cet or. Et la nuit dernière, lorsque nous étions endormis dans la chambre du fermier, l'ange de la mort venait chercher la femme du fermier. J'ai négocié avec lui et je lui ai donné l'unique vache du fermier à la place... Les choses ne sont pas toujours comme elles paraissent...Quelquefois, il  vous suffit de croire que chaque mauvaise tournure des choses peut se transformer en bénédiction. Il se peut que vous ne vous rendiez pas compte au début jusqu'au jour ou vous vous apercevez qu'elles étaient effectivement à votre avantage. Demain est un mystère. Aujourd'hui est un cadeau. Et c'est pourquoi, on l'appelle présent ! 

 


L'ange de l'Eternel campe autour de ceux qui le craignent, et il les arrache au danger (Psaume 16:8)

 

 

artfichier_335490_3948338_2014072405551000.gif

 

 

 

 



08/09/2010
3 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 424 autres membres