Suis-je quelqu'un d'amer

portrait.jpg


Tu ne trouveras pas beaucoup de personnes qui, de leur plein gré, se décriront comme étant aigries.

D'après nous, notre amertume ou notre mécontentement est toujours tout à fait justifié. « Ce n'était pas juste, tout simplement », se dit-on. C'est le moment où l'amertume prend racine : lorsque nous avons le sentiment que nous ne recevons pas ce que nous méritons. Lorsque nous avons le sentiment d'avoir été maltraités.

Ne vous y trompez pas, l'amertume est un péché. (Jacques 3:14-16) C'est un péché qui a brisé des mariages, des amitiés et qui a empêché de nombreuses personnes de trouver la paix et le repos dans leur vie chrétienne.


Que signifie l'amertume ?

Recherchez la paix avec tous, et la sanctification, sans laquelle personne ne verra le Seigneur. Veillez à ce que nul ne se prive de la grâce de Dieu ; à ce qu'aucune racine d'amertume, poussant des rejetons, ne produise du trouble, et que plusieurs n'en soient infectés. (Hébreux 12:14-15).

Ce verset nous aide à mieux comprendre le danger qui se cache derrière l'amertume. Ce n'est pas quelque chose d'innocent ou d'anodin de se montrer aigri. L'amertume est une racine qui se développe et mène à la division, l'accusation et même la haine.

Si nous laissons à l'amertume la possibilité de prendre racine dans notre cœur, elle est nourrie à chaque fois que nous cédons à des pensées mauvaises qui viennent de notre chair. Avec le temps, l'amertume peut se développer dans notre cœur, et consumer toute la bienveillance, tout l'amour et toute la douceur qui y existaient auparavant. Et cette transformation finit par se manifester dans nos actions. (Proverbes 4:23). Nos paroles deviennent froides, hostiles, aussi blessantes qu'une lame de rasoir. Après plusieurs mois ou années, on risque de ne même plus se souvenir exactement de la raison qui nous a poussés à devenir amer, à l'origine tout ce qui reste, ce sont les accusations et la haine.

De nos jours, beaucoup de personnes ont permis que l'amertume règne dans leur cœur. Mais il existe un moyen de s'affranchir de l'amertume et des pensées d'accusation. Nous n'avons pas besoin de conserver de la rancune année après année pour des choses que nous avons perçues comme des torts.


Vaincre l'amertume.

Ce n'est que lorsque nous reconnaissons nos tendances pècheresses qui font partie de notre nature que nous pouvons commencer à mener un combat contre elles. C'est pourquoi une personne qui se justifie, ou qui cherche des prétextes pour justifier sa rancune, ses animosités, sa jalousie ou son visage fermé ne parviendra jamais à s'affranchir de son amertume.

Cette personne nourrit sa chair en cédant à son désir caché de protéger son honneur plus que tout autre chose. Cette attitude est totalement contraire à la manière dont nous devrions vivre en tant que chrétiens. Le verset de Philippiens 2:21 nous met en garde à ce sujet : Tous, en effet, cherchent leurs propres intérêts, et non ceux de Jésus Christ.

Dans les moments où nous sommes tentés à être amers, nous devons entièrement nous fier au Saint-Esprit afin qu'il nous montre la vérité sur nous-mêmes. Sans le Saint-Esprit comme guide, nous devenons rapidement satisfaits et nous commençons à gérer les situations en nous appuyant sur notre propre connaissance, ce qui nous entraîne à retomber dans nos anciennes habitudes.

Si vous vivez selon la chair, vous mourrez ; mais si par l'Esprit vous faites mourir les actions du corps, vous vivrez.  (Romains 8:13).

Lorsque nous crions dans notre détresse, le Saint-Esprit nous révèle nos propres manquements ; il nous montre que ce ne sont pas les autres qui doivent changer, mais c'est quelque chose au-dedans de nous qui doit être mis à mort. De cette manière nous pouvons commencer à véritablement reconnaître nos exigences et nos tendances à l'amertume comme étant du péché. Et l'Esprit nous donne aussi la force pour vaincre. Nous devons reconnaître l'amertume pour ce qu'elle est et prendre la ferme décision de haïr cela d'une haine parfaite.

Comment peut-on haïr le péché de l'amertume ? En prenant conscience des dégâts qu'elle provoque. L'amertume ne peut jamais construire ou édifier. Il est tout simplement impossible pour l'amertume de produire de la paix, de la joie, de l'amour et du repos.

Que toute amertume, toute animosité, toute colère, toute clameur, toute calomnie, et toute espèce de méchanceté, disparaissent du milieu de vous. (Ephésiens 4:31).


Mets un terme aux pensées d'amertume.

Cela coûte quelque chose de mettre un terme à l'amertume dans notre vie. Cela signifie que nous devons renoncer à notre orgueil et, à la place, marcher sur la voie de l'humilité. Notre chair déteste souffrir mais cela ne doit pas nous arrêter. A la place, nous pouvons nous armer de la même pensée que Christ et faire la volonté de Dieu. (1 Pierre 4:1-2).

Nous devons trouver l'amertume qui habite en nous et l'arracher par la racine. Nous fier au Saint-Esprit qui est là pour nous guider et nous aider. Choisir de rechercher la charité et tout ce qui en découle.

(1 Corinthiens 13:4-8). C'est une décision que nous devons prendre à chaque fois dans les situations quotidiennes de notre vie. Peu importe ce qu'il nous arrive, nous choisissons l'amour et la bonté plutôt que l'amertume et le péché.

Bien sûr, la tentation à devenir amer va se présenter à nouveau, mais l'amertume ne peut nous faire du mal que si nous cédons à la tentation. A la place, nous pouvons prendre position de manière ferme et décidée face à la division, face à la jalousie et face au péché. Lorsque nous décidons de renoncer à notre propre orgueil et de considérer les autres comme étant au-dessus de nous-mêmes, alors il est tout simplement impossible de devenir à nouveau amer.

Ne faites rien par esprit de parti ou par vaine gloire, mais que l'humilité vous fasse regarder les autres comme étant au-dessus de vous-mêmes.  (Philippiens 2:3).



Ecrit par Frank Myrland

 

artfichier_335490_6584825_201611274629137.gif
 Am I a bitter person ?

 


Are you even aware of how dangerous it is when you start being bitter ?

You won’t find many people who willingly describe themselves as bitter.

From our own perspective, our bitterness or dissatisfaction is always completely justified. “It just wasn’t fair,” we argue to ourselves.

This is the moment when the root of bitterness is planted : When we feel that we don’t get what we deserve. When we feel like we have been mistreated.

Make no mistake, bitterness is a sin. (James 3:14-16) It is a sin that has broken up marriages, friendships, and hindered many people from finding peace and rest in their Christian life.


What does “bitter” mean ?

Pursue peace with all people, and holiness, without which no one will see the Lord: looking carefully lest anyone fall short of the grace of God; lest any root of bitterness springing up cause trouble, and by this many become defiled. (Hebrews 12:14-15).

This verse helps us to understand the danger that lies behind bitterness. It isn’t a simple, innocent or meaningless thing to be bitter – bitterness is a root that grows into division, accusation and even hatred.

If bitterness has been given the chance to take root in our heart, it is nourished every time we agree to the spiteful thoughts that come up from our flesh. Over time, bitterness can flourish in our heart, consuming any care, love and gentleness that existed there before. This transformation will eventually come out in our actions. (Proverbs 4:23) Our words become razor sharp. Cold. Hostile.

After many months or years, we may not even remember exactly why we became bitter in the first place – all that is left is the sting of accusation and hatred.

Many people today have allowed bitterness to rule in their hearts. But there is a way to break free from bitter and accusatory thoughts! We don’t need to keep holding grudges year after year because of perceived wrongs that have happened to us.


Overcoming bitterness.

It is only after we acknowledge the sinful tendencies that are part of our nature that we can begin to take up a battle against them. This is why a person who justifies or makes excuses for their grudges, animosities, envy or chipped shoulders will never become free from their bitterness.

This person is feeding their flesh – giving in to their hidden desire to protect their honour above all else. This attitude is completely contrary to how we should live as Christians. (Philippians 2:21) gives us a warning about this : For all seek their own, not the things which are of Christ Jesus.

In the moments when we are tempted to be bitter, then we need to become completely reliant on the Holy Spirit to show us the truth about ourselves. Without the Holy Spirit as guidance, we quickly become self-satisfied and begin to handle situations with our own knowledge – which only leads us to fall back into old habits.

For if you live according to the flesh you will die, but if by the Spirit you put to death the deeds of the body, you will live. (Romans 8:13).

When we cry out in need, the Holy Spirit will be there to reveal to us our own lacks; that it isn’t the others who need to change, but there is something in ourselves that needs to be put to death. Then we can begin to truly recognize our demands and tendencies towards bitterness as the sin that it is. And the Spirit will also give us the power to overcome. We must acknowledge bitterness for what it is and then make a firm decision to hate it with a perfect hatred.

How can we hate the sin of bitterness ? By seeing the damage that it causes. Bitterness can never build up or edify. It is simply impossible for bitterness to produce peace, joy, love and rest.

Let all bitterness, wrath, anger, clamor, and evil speaking be put away from you, with all malice. (Ephesians 4:31).


Put an end to bitter thoughts.

It costs something to put an end to bitterness in our lives. It means we have to give up our pride and instead go the way of humility. Our flesh hates to suffer – but that doesn’t need to stop us! We can instead arm ourselves with the mind of Christ and do God’s will. (1 Peter 4:1-2).

We must find the bitterness that dwells in us and tear it out by the root! Rely on the Holy Spirit to guide us and to help us. Choose to pursue love and all that flows forth from it. (1 Corinthians 13:4-8) It is a decision that we need to make over and over again in our everyday dealings of life. No matter what happens to us, we choose love and goodness over bitterness and sin.

Yes, the temptation to be bitter will come again, but bitterness can only harm us if we agree with that temptation. Instead, we can take a firm and decided stand against division, against envy and against sin. When we make this decision to give up our own pride and to esteem the others higher than ourselves, then it simply isn’t possible to be bitter anymore.

Let nothing be done through selfish ambition or conceit, but in lowliness of mind let each esteem others better than himself. (Philippians 2:3).

By Brunstad Christian Church

 

artfichier_335490_6584825_201611274629137.gif

 

 

 

 



21/08/2017
4 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 414 autres membres