Un coeur ferme


 

Il y a un moment dans la consécration où le cœur est réellement ferme dans son dessein. Comme lorsqu’on décide de se marier, d’avoir un enfant, de construire une maison, d’étudier une certaine discipline, d’apprendre à jouer d’un instrument, de faire un voyage, de se lancer dans une carrière professionnelle, de partir, etc...

Il est très important que ton cœur soit décidé, si tu veux mener une vie sainte et obéissante. S’il ne l’est pas, tu prendras une décision un jour et tu l’annuleras le lendemain. Mais si ton cœur est affermi, tu auras assez de foi et de confiance pour persévérer jusqu’au bout.


Toute grande œuvre exige de nombreux sacrifices et coûte un certain prix. Si ton cœur n’est pas fermement résolu, tu vas vite abandonner ton projet. Tu vas te décourager à la moindre opposition. Tout sera une occasion de chute tant que tu n’auras pas pris une décision ferme.


C’est seulement par la puissance du Saint-Esprit que ton cœur peut s’affermir. Quand J’ai pris la résolution de me rendre à Jérusalem, mon cœur était déterminé (Luc 9:51). Tu vis dans une génération qui manque de force parce que le cœur des gens n’est pas affermi. Ils sont influencés par les médias qui pratiquement contrôlent le monde. Parfois les effets qu’ils produisent sont bons, parfois ils sont mauvais.

Mais il faut que tu sois conduit par ma volonté, jamais par les circonstances. Il y aura toujours des circonstances négatives, mais ma volonté se fraiera un chemin à travers toute situation jusqu’à ce qu’elle s’accorde avec le plan que J’ai pour toi. Ainsi, aujourd’hui, alors que tu prends la ferme décision de faire ma volonté dans une tâche difficile, sache que les miracles de demain auront lieu parce que tu fais preuve aujourd’hui de détermination dans ton cœur.

Un cœur ferme est un cœur qui vit dans mon alliance. Recherche cette relation, avec des chants de louange. Prends ce cantique dans les nations où Je t’envoie. Il y aura des combats, des épreuves, des luttes, mais en gardant un cœur ferme et rempli de louanges, tu verras et tu connaîtras la gloire de Dieu.

 


Mon cœur est affermi, ô Dieu ! Mon cœur est affermi
Je chanterai, je ferai retentir mes instruments
Réveille-toi, mon âme ! Réveillez-vous mon luth et ma harpe
Je réveillerai l’aurore
Je te louerai parmi les peuples, Seigneur
Je te chanterai parmi les nations
Car ta bonté atteint jusqu’aux cieux
Et ta fidélité jusqu’aux nues
Elève-toi sur les cieux, ô Dieu
Que ta gloire soit sur toute la terre
(Psaume 57:8-12)

 

 

 Sergine et André Snanoudj

 



04/02/2013
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 418 autres membres