Votre sagesse

 

 

278172_4372282872000_19121057_o.jpg



Jésus-Christ n'est pas seulement sacrificateur pour nous obtenir le salut que Dieu a préparé à ceux qu'il aime, et roi pour nous l'assurer ; il est aussi prophète pour nous le révéler. Comme au jour de la création, la lumière fut créée en premier lieu, afin qu'en elle toutes les autres oeuvres de Dieu eussent la vie et la beauté, de même, de tous les dons qui nous sont réservés en Jésus-Christ, la sagesse est mentionnée en premier dans notre texte, comme renfermant les trois autres dons qui suivent. La vie est la lumière de l'homme. En nous faisant connaître le Père, Christ nous fait participants de la vie éternelle. Il est devenu pour nous sagesse.  En lui sont cachés tous les trésors de la sagesse et de la science. Pour en jouir, nous devons demeurer en lui; voilà ce qu'il nous faut mieux saisir. Les bénédictions que Dieu nous a préparées en son Fils, ne peuvent nous être accordées hors de Christ ou indépendamment de lui; l'exaucement de chacune de nos prières relativement à ces dons, ne peut nous venir que d'une union toujours plus intime avec lui.

Si vous soupirez après cette connaissance de Dieu qui donne la vie éternelle, demeurez en Jésus ; la vie dans le Fils conduit à cette communion avec le Père, qui, seule, nous le fait réellement connaître et nous révèle son amour, sa puissance, sa gloire infinie. Votre intelligence pourra peut-être ne pas tout saisir et vous ne saurez exprimer tout ce qui vous sera donné; mais vous aurez cette connaissance intime et profonde qui vient de ce que nous sommes connus de lui. 

Vous aimeriez arriver, comme Paul, à regarder toutes choses comme une perte à cause de l'excellence de la connaissance de Jésus-Christ. Demeurez en Jésus et  soyez trouvés en lui, c'est ainsi que nous connaissons Christ et la puissance de sa résurrection et la communion de ses souffrances. En le suivant nous ne marchons pas dans les ténèbres, mais dans la lumière de la vie.

Vous voudriez comprendre l'oeuvre de Jésus telle qu'il l'a accomplie sur la terre ou la poursuit du ciel par son esprit; vous voudriez savoir comment il peut devenir notre justice, notre sanctification et notre rédemption. C'est précisément en devenant votre sagesse qu'il vous le révélera. Aussi, lorsqu'il vous arrive d'être troublés par des questions sans nombre auxquelles vous ne trouvez pas de réponses, dites-vous bien que cela vient de ce que vous ne regardez pas à lui comme à votre sagesse. Que votre premier soin soit donc de demeurer en lui de tout votre coeur; la connaissance viendra dans la mesure où Christ votre sagesse le jugera bon. Sans cette union intime, la connaissance n'est d'aucun profit elle est même dangereuse. L'âme se contente de pensées qui ne sont que l'image de la vérité, sans recevoir la vérité elle-même. Dieu donne Christ, et cachés en lui, les trésors de la sagesse et de la connaissance, tandis que l'homme cherche la connaissance d'abord et souvent hélas ! s'en tient là. Appliquez-vous seulement à posséder Christ, à demeurer en lui, à faire de lui votre vie ne cherchant la connaissance que dans une communion toujours plus intime avec lui, et vous aurez la science qui donne la vraie vie.

Voir en Jésus votre sagesse, et attendre avec confiance de lui toute instruction néces­saire pour vivre à la gloire du Père, quelle bénédiction ! Aussi, pour tout ce qui concerne notre vie spirituelle, demeurez en lui comme étant votre sagesse. Vivre en Christ est quel­que chose de trop sacré pour que nous puis­sions nous en charger. Lui seul peut nous guider et nous donner, par son Esprit, le discernement, non seulement de ce qui con­vient à notre dignité d'enfants de Dieu, mais surtout de ce qui peut aider ou nuire à notre union avec lui.

Et quand vous ouvrez la Parole de Dieu, souvenez-vous que vous devez demeurer en Jésus votre sagesse. Nous devons sonder la Parole écrite, mais nous ne pouvons la com­prendre que dans la communion de la Parole vivante, source de toute lumière. Ses pa­roles sont esprit et vie pour ceux qui sont en lui. Pour tout ce qui concerne votre vie jour­nalière, enfin, demeurez encore en Jésus votre sagesse. Notre corps est son temple, et notre vie de chaque jour, la sphère qui nous est assignée pour le glorifier. Si vous croyez à sa présence et à son amour, il vous dirigera dans vos affaires terrestres de sorte qu'elles tourneront à sa gloire. L'abandon de vous-­mêmes à sa direction vous donnera un esprit calme, libre de toute passion, et un jugement sûr. Votre prière pour obtenir la sagesse, comme celle de Salomon, sera exaucée au delà de ce que vous aurez demandé ou pensé.

De même, pour tout travail entrepris pour le service de Dieu, reposez-vous sur Jésus comme étant votre sagesse. Nous avons été créés en Jésus-Christ pour de bonnes oeuvres pour lesquelles Dieu nous a préparés d'avan­ce afin que nous les pratiquions. Ainsi, bannissez toute crainte de ne pas discerner ces oeuvres.  Nous avons été créés en Christ pour elles. Il vous les désignera lui-même et vous montrera comment les accomplir. Apprenez à être joyeux dans la confiance qu'il vous conduit en toute sûreté, même là où vous ne pouvez voir l'issue du chemin qu'il vous fait parcourir. Il sait toutes choses; et quiconque marche en lui, n'ignore rien de ce qu'il doit savoir.

Oui, demeurez en Christ, votre sagesse. Cultivez en vous cet esprit d'attente et de dépendance qui ne veut agir que sous la di­rection d'en haut. Toujours plus convaincus de l'incapacité du coeur naturel pour com­prendre les choses de Dieu, renoncez à votre propre sagesse, ne comptant que sur celle de Jésus pour vous enseigner et vous diriger, même dans ce que vous avez à croire et à faire. Seulement, souvenez-vous que la sa­gesse divine n'enseigne ni ne dirige du dehors, mais en vivant en vous. Qu'elle habite donc abondamment en vous et vous serez conduits en tonte connaissance et en toute sagesse.


Andrew Murray






24/01/2014
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 418 autres membres