Votre vie de prière

7a7f7ae5.jpg

 

 

Solutions bibliques et pratiques pour améliorer votre vie de prière

 

Fondez votre prière sur Dieu. Autrement dit, commencez votre temps de prière avec l’adoration. L’adoration, c’est la locomotive de la prière parce que Dieu en est à la fois le sujet et le centre (Psaumes 22.26)Adorer Dieu c’est mettre les attributs de Dieu sous un microscope, les contempler, les étudier, les apprécier : sa majesté, sa sainteté, sa puissance, sa miséricorde, sa patience, sa grandeur, etc. Le fondement, le socle, le cœur de la prière biblique chrétienne, c’est Dieu.

 

Écoutez cette belle citation de C.H. Spurgeon :  Voudriez-vous oublier vos chagrins, abandonner vos soucis ? Alors, plongez-vous en Dieu comme dans une mer profonde; perdez-vous dans son immensité; vous en ressortirez reposés, rafraîchis et pleins d’une nouvelle vigueur. Je ne connais rien qui puisse autant réconforter l’âme, rien qui puisse si bien calmer les assauts du chagrin et la douleur, rien qui puisse avec autant d’efficacité parler de paix aux vents déchaînés de l’épreuve, qu’une méditation fervente centrée sur la personne de Dieu. 

 

La prière d’adoration détourne nos yeux et nos pensées des montagnes (nos problèmes), pour les centrer sur celui qui est capable de déplacer les montagnes. L’adoration, c’est l’air que respirent toutes les autres formes de prière, la mer dans laquelle la prière nage.

 

Chaque jour, trouvez un temps fixe et un lieu calme pour votre temps de prière.

 

Nourrissez votre temps de prière avec la lecture d’un texte biblique. Depuis trop longtemps il y a eu divorce entre la prière et la Bible. Que personne ne sépare ce que Dieu a uni. Prier et ignorer la Parole de Dieu est une abomination (Proverbes 28.9). Cette harmonie entre la prière et la Bible nous évite de dévier d’un millimètre de la volonté de Dieu.

 

Achetez un carnet de prière. Vous pourrez y noter des sujets et des réponses à vos prières. Collez-y les photos de votre famille, de vos amis, ce sera une aide visuelle qui vous rafraîchira la mémoire.

 

Calculez le temps que vous passez par semaine à regarder la télévision. Coupez ce temps en deux et consacrez-en une partie à la prière !

 

Assistez régulièrement à la réunion de prière hebdomadaire de votre église.

 

Meublez votre esprit avec de bonnes lectures, des livres sur la prière, par exemple. Avez-vous lu les trois petits livres de Pablo et José Martinez ? Ils sont clairs, bibliques, toniques : Théologie de la prière, Psychologie de la prière, Pratique de la prière, éditions la Ligue Pour la Lecture de la Bible. Je vous conseille aussi : Connaître Dieu, de J. Packer, un livre qui va renouveler et approfondir votre connaissance de Dieu.

 

Tâchez de comprendre pourquoi Dieu ne répond pas toujours à nos prières. Soit il y a un décalage entre le calendrier de Dieu et le nôtre, soit il y a conflit entre ce que nous voulons et demandons et ce que Dieu veut pour nous (Esaïe 55.8) : Mes pensées ne sont pas vos pensées, vos voies ne sont pas mes voies dit l’Eternel. Avons-nous les bons sujets de prière avec les bonnes motivations ? (Jacques 4.3) Attention ! la prière n’est pas la façon d’obtenir ce que nous voulons, mais la façon de devenir ce que Dieu veut que nous soyons. 

 

Sachez que le combat spirituel a lieu dans les lieux célestes (Ephésiens 6), mais aussi dans notre tête, au niveau de nos pensées. Que faire quand les mauvaises pensées s’agitent et s’élèvent comme une tempête dans notre esprit ? La médisance, la haine, la jalousie, l’avarice, le doute, l’immoralité ne trouvent-ils pas, selon (Jacques 1.14-15), leurs racines dans nos pensées ? Comment arrêter ce processus ? C’est la prière et la confession, qui combattent et stoppent tout cela. Les autres formes de prière, comme la reconnaissance, l’intercession, sont les fertilisants qui renouvellent, lavent, purifient et labourent le terrain de notre esprit et empêchent les mauvaises herbes de prendre racine et d’envahir tout  "notre jardin intérieur". Par la prière, donnons une nouvelle orientation à notre manière de penser. 

 

Priez régulièrement avec une autre personne.

 

Persévérez. Jésus nous invite à  "prier et à ne point nous relâcher" (Luc 18.1) Paul nous dit : "persévérez dans la prière" (Romains 12.12). Molina, la mère de saint Augustin, a prié chaque jour avec persévérance pour son fils rebelle. Celui-ci partit en Italie se plonger dans toutes sortes de vices. Pendant 32 ans, sa mère persévéra dans la prière pour son salut. Augustin se tourna finalement vers Dieu. Plus tard, il devint un des plus grands théologiens de l’Occident et donna toute une "charpente" à la théologie protestante.

 

Georges Müller, ce géant de la foi, qui a noté dans ses carnets plus de 10 000 réponses à la prière a dit ceci : Il ne suffit pas de commencer à prier, ou de prier correctement. Il faut prier avec patience, ferveur, persévérance, jusqu’à ce que Dieu réponde à nos prières. 

 

Je termine avec trois conseils : persévérez, persévérez, persévérez.

 

Prier c’est se mettre à la disposition de Dieu pour le laisser faire en nous ce qu’Il voudrait y faire depuis longtemps. À travers la prière Dieu désire nous façonner, nous changer. Prier c’est être comme la toile devant le peintre et le marbre devant le sculpteur. 

 

 

 

Dr Alexis Carrel

6m_9ZuHfyvEnkk06DkahaM_V6DI.png

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



04/03/2015
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 407 autres membres