L'Egoïsme / L'Illusion chrétienne

 

papillon.jpg

 
Il est important dans la vie chrétienne de courir, de marcher, de prier, de veiller…mais il est parfois nécéssaire de s’arrêter pour se remettre en question…

La remise en question n’est pas toujours facile car nous sommes concernés personnellement et cela peut appeler à changer beaucoup de choses dans nos vies.

Lorsque nous recherchons la présence du Seigneur, et que nous nous appuyions sur Lui, cela nous invite à nous remettre en question sur notre manière d’agir, les situations par lesquelles nous passons, nous devons agir avec sagesse afin que nous puissions entrer pleinement dans son plan pour nos vies.

Le Seigneur nous donne une clé, une réelle remise en question est pourvue d’humilité et d’actes réfléchis... 

 

5_BARRE-146-.gif

 


C'EST QUOI ETRE EGOÏSTE ?

 
Tout d’abord, L’égoïste est une personne dont l’image extérieure ne correspond pas à celle qu’il a de lui-même. Cette insuffisance qu’il ressent à assumer ses émotions, le fait douter de lui-même au point de renoncer à comprendre les autres, parce qu’il ne se sent pas la force ou la sensibilité pour réussir à communiquer de manière satisfaisante et que la relation à l’autre le met en décalage, en infériorité.

Un égoïste ne l’est pas tout le temps mais dans certaines situations où il se sent piégé, contraint, abusé ; sa réaction de se refermer par un comportement d’orgueil est une façon de se protéger dans une circonstance où il est en fuite, en perte d’appui intérieur. Cette perte de confiance se cache derrière une attitude d’indifférence cassante afin que le mur psychique créé décourage les intervenants de « compter sur lui ».

L’égoïsme est une forme d’irresponsabilité relationnelle qui trouve son origine dans une immaturité émotionnelle, une incomplétude dans la construction de soi.

L’image intérieure étant incomplète, dénaturée, vécue comme une honte, une indignité, la personne montre un comportement forteresse, intransigeant, blessant pour échapper à sa propre sensibilité et à fortiori celles des autres.

L’égoïste est prisonnier de la peur d’être vu tel qu’il est parce qu’il se croit inacceptable aux yeux des autres.

La réaction de l’égoïste quand on lui démontre son manque d’empathie ou de soutien est la colère : il est offusqué et se défend en démontrant combien il est fort et capable de s’agiter…mais cette agitation retombe vite et devient de l’amertume, il attaque pour mieux contrôler la situation et reprendre le dessus sur la tentative de renversement de son pouvoir.

L’égoïste se sert de toutes les failles qu’il reconnaît chez son « adversaire » sans remords, il en va de la survie de son image, de cette tour d’ivoire qu’il s’est construite et où il reste prisonnier pour protéger son émotivité.

Ensuite il y a des dimensions dans l’égoïsme qui toutes cherchent à raffiner la conscience de Soi et à trouver son plaisir sans s’occuper des conséquences pour les autres.

L’Egoïsme marque la limite entre soi et les autres avec fermeté et intransigeance.

Face à un égoïste il faut rester ferme et doux puisque la meilleure façon de l’amadouer est de continuer à donner de l’amour sans pour autant se perdre soi-même.

 

 

5_BARRE-146-.gif

 

 

L'ILLUSION CHRETIENNE

 
C’est le fait de penser être en route pour le Ciel, pendant qu’on descend en Enfer.

Il est une race qui se croit pure, et qui pourtant n'est pas lavée de sa souillure.

(Proverbes 30:12).

C’est croire être en route pour le Paradis dans l'impudicité, se dire Enfant de Dieu, dans le mensonge, c’est se réclamer chrétien dans les ordures de la pornographie, de la masturbation, de l'homosexualité et des immoralités sexuelles.

L’illusion chrétienne, c’est se prendre pour David car on sait jouer de la harpe.

Ils extravaguent au son du luth, ils se croient habiles comme David sur les instruments de musique (Amos 6:5).

C’est penser être approuvé par Dieu car "Lead Vocal" d'un groupe musical.

L’illusion chrétienne, c’est se prendre pour Élie le prophète car vêtu d’un manteau de poil.

Et il arrivera en ce temps-là que ces prophètes seront confus chacun de sa vision, quand il aura prophétisé ; et ils ne seront plus vêtus d'un manteau de Poils, pour mentir.

(Zacharie 13:4).

L’illusion chrétienne, c’est de penser être chrétien car « Je vais a l’église ».

Produisez donc des fruits dignes de la repentance, et ne vous mettez pas à dire en vous-mêmes : Nous avons Abraham pour père ! Car je vous déclare que de ces pierres Dieu peut susciter des enfants à Abraham. (Luc3:8).

L’illusion chrétienne, c’est de passer pour être vivant devant les hommes, alors qu’on est mort spirituellement devant Dieu, et aussi devant le diable et ses anges.

Je connais tes œuvres ; je sais que tu passes pour être vivant, et tu es Mort. (Apocalypse 3:1).

Si Dieu enlevait le bruit de la plupart de nos cultes et réunions, qu’est ce qui nous resterait réellement ?

L’illusion chrétienne, c’est prétendre avoir une foi, qui pourtant n’a point d’œuvres sinon celles de la chair, c’est-à-dire entre autres :

Or, les œuvres de la chair sont manifestes, ce sont l'impudicité, l'impureté, dissolution, l’idolâtrie, la magie, les inimitiés, les querelles, les jalousies, les animosités, les disputes, les divisions, les sectes, l'envie, ivrognerie, les excès de table, et les choses semblables. Je vous dis d'avance, comme je l'ai déjà dit, que ceux qui commettent de telles choses n'hériteront point le royaume de Dieu.  (Galates 5:19-21).

Oh Dieu, Oint nos yeux du collyre de l’Esprit Saint afin que nous voyions et que nous ne nous séduisions point nous même au risque de tomber dans le piège de ce mirage religieux et finir en enfer avec les sombres flammes éternelles, Croyant être accueilli par les douces mélodies des armée célestes.

 

http://facebook.com/chrysalis.nguekeu

 

5_BARRE-146-.gif

 

 

 

 



12/01/2018
6 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 432 autres membres