L'Eternel est ma force / La source de vie

8eeaa8d2.gif

 

 

L'Éternel, le Seigneur, est ma force; Il rend mes pieds semblables à ceux des biches.

Et il me fait marcher sur mes lieux élevés. (Habacuc 3:19)

 

La confiance que l’'homme de Dieu manifeste ici, équivaut à une promesse, car ce que la foi a saisi, devient une réalité qui rentre dans le plan de Dieu. Le prophète eut à traverser les rudes épreuves de la pauvreté et de la famine, mais il put descendre dans cette vallée sans glisser, car l’'Eternel le soutint. Bientôt, il eut à gravir les collines du combat, mais il ne fut pas plus effrayé de la montée que de la descente. Le Seigneur lui donna les forces; et Dieu lui-même fut sa force. Quoi ! Le Dieu Tout-Puissant devient notre force ! Quelle merveille !

 

Il lui donna encore la sûreté du pied. Les biches sautent par-dessus rocs et ravins, sans perdre leur équilibre. Ainsi la grâce de notre Dieu nous permet de suivre les sentiers difficiles du devoir, sans que nous bronchions. Il donnera à nos pieds une sécurité telle, que nous marcherons à l’aise dans les passages où, sans Dieu, nous péririons. Bientôt, nous serons appelés à une place plus élevée; et là-haut, nous gravirons la montagne de l'’Eternel, jusqu’'aux hauts sommets où se rassemblent les bienheureux.

 

Oh! Qu’ils sont beaux, les pieds que donne la foi; semblables à ceux de la Biche de l’'aurore, ils nous font parvenir jusqu’à la cime de la montagne sainte.

 

 

artimage_335490_919220_20120526442371.gif

 

La source de vie

 

artfichier_335490_3123501_201311292558603.gif

 

Mais celui qui boira de l'eau que je lui donnerai n'aura jamais soif, et l'eau que je lui donnerai deviendra en lui une source d'eau qui jaillira jusque dans la vie éternelle. (Jean 4:14)

 

 

Celui qui croit en Jésus trouve en lui la plénitude dès maintenant et pour toujours. Il a en Christ une source de joie, une fontaine de consolation, où il puise le contentement et le bonheur.

Mettez-le dans une prison, il y trouvera une compagnie; menez-le dans un désert aride, il y mangera le pain céleste; éloignez-le de toutes ses relations, il rencontrera l'Ami qui est plus attaché qu’un frère. Que son abri lui manque soudain, il se réfugie derrière le Rocher des siècles; que ses espérances terrestres s’écroulent, il demeurera ferme, bien appuyé sur le Seigneur.


Tant que Jésus n’y est pas entré, le coeur est aussi insatiable que la tombe; mais alors il devient une coupe débordante, car la plénitude qui est en Christ le remplit. Le vrai croyant est si complètement satisfait en Jésus, qu’il ne désire rien de plus, sinon de boire, toujours plus avidement à cette fontaine de vie. C’est cette douce soif que tu ressentiras désormais, cher enfant de Dieu, soif dénuée de souffrance, qui n’est que le désir de pénétrer plus profondément dans l'amour de ton Sauveur.

 

La connais-tu ? Trouves-tu en Jésus la réponse à tous tes besoins, tellement que tu n’en aies plus d’autre que de le connaître mieux et de vivre dans une intimité plus complète avec lui ? Viens à cette source, et puises-y gratuitement l’eau de la vie. Jésus ne trouvera jamais que tu en prennes trop. Bien-aimé, bois-en abondamment.

 

signature_1(4).gif

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



13/06/2014
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 434 autres membres