Les trois arbres

 

coucher-soleil-arbres-fleurs.jpg

Il était une fois trois arbres qui croissaient côte à côte dans la forêt. Ils étaient amis, et comme le font souvent les amis, ils bavardaient tous les trois. Et, comme c'est bien souvent le cas entre amis, bien qu'ils fussent à peu près de la même taille et nés au même endroit, ils étaient différents.

 

Le premier aimait la beauté. Le second l'aventure. Et le troisième, Dieu.

 

Un jour, ils discutaient de ce qu'ils voudraient devenir plus tard.

- Je veux, dit le premier, devenir un coffre sculpté rempli d'un trésor de bijoux et de diamants. 

- Moi, dit le deuxième, je veux devenir un solide bateau. Mon capitaine sera un grand explorateur et nous découvrirons de nouveaux pays ensemble. Sur ce temps là, le troisième agitait ses branches en disant :

- Je ne veux pas que l'on fasse quoi que ce soit de moi, dit-il. Je veux rester ici et devenir de plus en plus grand, le plus haut de la forêt. Quand les gens me regarderont, ils verront que je leur montre Dieu.

 

Les années passèrent et, un beau jour, des bûcherons arrivèrent dans la forêt.

 

- Enfin ! s'écria le premier arbre, comme le premier bûcheron l'abattait, mon rêve de devenir un beau coffre au trésor est sur le point de se réaliser. 

- Génial ! s'écria le second, comme le bûcheron l'abattait. Mon rêve d'être un solide bateau se réalise.

- Oh non ! s'écria le troisième, comme le troisième bûcheron l'abattait. Maintenant, je ne pourrai plus indiquer Dieu aux gens de toute ma hauteur.

 

Les bûcherons emmenèrent les troncs. Pour deux d'entre eux, l'avenir semblait radieux, mais leurs illusions s'envolèrent vite. Au lieu d'être transformé en un coffre plein de richesses, le premier arbre devint une affreuse mangeoire pour animaux et au lieu de naviguer au long cours, le deuxième devint un vulgaire bateau de pêche. Quand au troisième, on n'en fit rien du tout, sinon des poutres stockées dans un entrepôt.

 

La vie continua, les années passèrent, et les trois arbres apprirent à vivre avec leurs rêves brisés.

 

Alors par une froide nuit d'hiver, tout changea pour le premier arbre. Un enfant était né, un enfant pas comme les autres : on entendait le chant des anges, des bergers et des rois rendaient visite à l'enfant. Et devinez quelle mangeoire sa mère utilisa comme berceau !

 

 


 

 

 

 

 

Quand il comprit ce qui s'était passé, le coeur du premier arbre s'emplit de joie.

 

 

Mon rêve se réalise, après tout. Je ne suis pas rempli d'or et de bijoux, mais je porte le plus grand trésor de la terre.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Bien des années plus tard - trente environ - tout changea pour le deuxième arbre. Il naviguait au milieu d'un lac quand une terrible tempête se leva. Le vent était si violent et les vagues si haute qu'il était sur le point de couler. Alors une chose incroyable se produisit. Un des hommes qui était à bord se leva et dit : Paix ! reste tranquille ! Et le  vent s'apaisa.

 

 

 

 

 

Quand il comprit ce qui s'était passé, le coeur du deuxième arbre s'emplit de joie.

 

 

Mes rêves se réalisent, après tout. Je n'aurai pas porté un grand explorateur, mais le créateur du ciel et de la terre.

 

 

 

Il ne fallut plus longtemps pour que tout change au gré du troisième arbre. Un charpentier le choisit et l'emporta. Mais il ne fit de lui rien de beau ni même d'utile, rien qu'une croix grossière. Ca ressemble à ces croix que les soldats utilisent pour mettre les criminels à mort, pensa-t-il avec horreur. Et en effet, il arriva en haut d'une colline, un homme fut cloué sur sa croix  et mourut. Cette journée de la vie du troisième arbre aurait pu être la pire de toutes. Cependant, l'homme agonisant sur la croix n'était pas un criminel. C'était Jésus - Fils de Dieu - mourant pour les pêchés du monde.

 

 

 

 

 

 

Et quand le troisième arbre comprit ce qui s'était passé, son coeur s'emplit de joie.

 

 

Mes rêves se réalisent, après tout, se dit-il. Je ne suis peut-être pas devenu le géant de la forêt, mais à dater d'aujourd'hui, en tant que croix du Christ, je montrerai toujours aux hommes les voies de Dieu...

 

 

 

 

 

 

 

Dieu accomplit sa volonté par Jésus.

En Jésus, nous trouvons le projet de vie que Dieu nous propose.

 

Lire l'Epitre aux Ephésiens 1:1-14

 

 

Lynda Neilands

 

 

 

artfichier_335490_3948338_2014072405551000.gif

 

 

 

 

 

 



28/10/2010
3 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 430 autres membres