Louez l'Eternel / La joie et l'Allégresse

 

bonté-merveille-psaume.jpg

 

Si nous pouvions nous plaindre moins, et louer plus,nous serions plus heureux,et Dieu serait plus glorifié. Puissions-nous adresser nos louanges quotidiennes à Dieu pour sa grande miséricorde, ses merveilles que nous appelons fréquemment habituelles, et cependant si précieuses que lorsque nous en sommes privés, nous sommes prêts à périr. Puissions-nous bénir Dieu pour les yeux par lesquels nous apercevons le soleil, pour la santé et la force de marcher au loin, pour le pain que nous mangeons, pour le vêtement que nous portons.

Puissions-nous le louer de ne pas nous avoir jetés dehors, parmi les désespérés, ou emprisonnés parmi les coupables; puissions-nous le remercier pour notre liberté, pour nos amis, pour notre famille et le réconfort que nous recevons; puissions-nous le louer, en fait, pour tout ce que nous recevons de sa main libérale, parce que nous méritons si peu, et que cependant il nous donne en abondance.

Mais, bien-aimés, les plus douces, et les plus puissantes notes de nos chants de louanges doivent proclamer son amour rédempteur Les actes rédempteurs envers ses élus sont pour toujours les thèmes favoris de leur éloge. Si nous connaissons ce que la rédemption veut dire, ne retenons pas nos chants d’action de grâce.

Nous avons été rachetés du pouvoir de nos corruptions, sortis de la profondeur du péché dans lequel nous étions naturellement plongés. Nous avons été amenés à la croix du Christ, nos chaînes de culpabilité ont été brisées net; nous ne sommes plus des esclaves, mais des enfants du Dieu vivant, et nous pouvons anticiper sur le moment auquel nous serons présentés devant le trône, sans tache ni ride d’aucune sorte.

En ce moment même, nous agitons par la foi la branche de palmier, et nous nous revêtons du fin lin qui nous est destiné pour l’éternité, comment ne pourrions-nous pas remercier sans cesse le Seigneur notre Rédempteur ? Enfant de Dieu, comment peux-tu rester silencieux ? Réveillez-vous, debout ! vous qui avez hérité de la gloire, sortez de votre captivité, et criez avec David :


Mon âme, bénis l’Eternel ! Que tout ce qui est en moi bénisse son saint nom ! (Psaume 103:1)


Faites en sorte que ce nouveau mois commence par de nouveaux chants.

 

 

 

artimage_335490_919220_20120526442371.gif

 

 

 

La joie et l'allégresse

 

artimage_335490_3172574_201101212426233.gif

 

 

Le soir arrivent les pleurs, et le matin l'allégresse (Psaume 30:5)

 

Chrétien ! Si tu es dans une nuit d’épreuve, pense au matin; aie bon courage et fortifie toi à la pensée de la venue du Seigneur. Sois patient; car "voici ! il vient sur les nuées".

 
Sois patient ! Le laboureur attend jusqu’à ce qu’il rentre sa moisson. Sois patient; car tu connais celui qui a dit, "Voici, je viens comme un voleur; et ma récompense est avec moi, pour rendre à chacun ce que sera son oeuvre." Si tu n’as jamais été aussi misérable que maintenant, souviens toi. Encore quelques rotations du soleil tout au plus, et tu pourras atterrir sur le beau rivage de Canaan.

 
Ta tête peut être couronnée des épines du malheur maintenant, mais elle portera bientôt la couronne étoilée avant peu; ta main peut être remplie de soucis, elle pincera bientôt les cordes de la harpe du ciel. Tes vêtements peuvent être souillés de poussière maintenant; ils seront bientôt blancs. Attends encore un peu. Ah ! Combien sembleront misérables nos détresses et nos épreuves quand nous regarderons en arrière ! Si nous les regardons maintenant, elles semblent immenses; mais quand nous irons au ciel, des transports de joie accompagneront notre marche.

 

Nos épreuves sembleront alors légères et nos afflictions momentanées. Persévérons avec assurance; si la nuit n’a jamais été si noire, le matin vient; et c’est mieux que ne peuvent dire ceux qui sont réduits au silence des ténèbres de l’enfer. Sais-tu ce qu’est de vivre dans le futur, de vivre dans l’attente, d’anticiper le ciel ? Alors tu es un heureux croyant, d’avoir une si sûre, une si réconfortante espérance. Tout peut être noir maintenant, mais bientôt ce sera lumineux; tout peut être épreuve maintenant, mais bientôt ce sera le bonheur.

 

Qu’importe si les pleurs durent une nuit puisque la joie et l’allégresse viennent au matin !

 

signature_1(4).gif

 

 



03/11/2012
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 430 autres membres