Vous qui êtes venus à lui / Tu es ma perle précieuse

 colombe-demeure-moi.jpg

 


C'est à tous ceux qui ont entendu le premier appel de Jésus : "Venez à moi", et y ont prêté l'oreille, que s'adresse cette nou­velle invitation du Sauveur : "Demeurez en moi". Jamais nous ne nous sommes repen­tis d'être venus à Jésus; nous avons éprouvé qu'il est fidèle dans ses promesses; il nous a accordé un pardon complet et gratuit : il nous a rendus participants de la joie et des bénédictions de son amour et nous avons trouvé auprès de lui beaucoup plus que nous ne l'espérions. Néanmoins, avec le temps, les désappointements sont venus; les bénédictions dont nous avions tant joui d'abord n'ont pas duré ; la joie et l'amour qui avaient rempli nos coeurs à notre première rencontre avec le Sauveur, loin d'augmenter, ont peu à peu disparu. Et nous nous sommes demandé pourquoi.

La réponse est simple : nous nous sommes éloignés de Christ. Les bénédictions qu'il promet sont étroitement liées à ce "venez à moi", et ne peuvent être goûtées que dans une communion intime avec lui. S'il nous a dit de venir à lui, ce n'était pas pour nous faire éprouver pendant quelques courts instants après notre conversion la joie du pardon, et nous laisser ensuite retrouver notre tristesse et notre péché en retournant à notre vie ordinaire. Il nous destinait à quelque chose de mieux ; il voulait nous faire demeurer en lui et nous faire jouir de sa communion permanente au milieu de nos occupations journalières. Ne l'ayant pas compris, nous n'avons pas conservé la paix trouvée en venant à lui. Cependant, c'est l'amour puissant avec lequel il nous avait dit "Venez" qui lui fait, ajouter : "Demeurez" en moi. Les bénédictions attachées à ce second appel, dépassent de beaucoup celles qui accompagnent le premier; nous ne pouvons réaliser d'avance les richesses que ces mots tiennent en réserve pour quiconque les accepte.

Demeurez en moi, dit Jésus, et non avec moi. Il veut établir entre lui et nous des rapports de la nature la plus intime; il veut nous rendre participants de sa vie divine. Venus à lui, nous devons demeurer en lui. Les mêmes motifs qui nous ont poussés à nous approcher, nous pressent de demeurer. La crainte du péché et de la malédiction qu'il entraîne, le sentiment de lassitude et le désir d'être libérés des liens du péché pour être rendus saints et purs et trouver le repos de nos âmes, le besoin de connaître l'amour infini, l'espoir d'un héritage glorieux et éternel : toutes ces choses qui nous ont amenés à Jésus doivent nous retenir auprès de lui; car ce n'est qu'en demeurant en lui que nous conservons le pardon reçu et que nos âmes altérées seront rassasiées.

Nous avons été heureux en venant à Jésus, combien plus le serons-nous en demeurant en lui ! Qui voudrait se contenter de rester à la porte d'un palais, lorsque le roi l'invite à entrer pour partager sa gloire ? Et pourtant, beaucoup de ceux qui sont venus à Jésus confessent qu'ils ne savent pas ce que c'est que de demeurer en lui. Les uns ne comprennent pas quelle est la pensée du Sauveur en les appelant; d'autres comprennent, mais ne croient pas qu'une telle communion soit possible possible pour eux. D'autres croient qu’elle est possible, mais ils n'en peuvent découvrir le secret; d'autres enfin confessent que leur infidélité les a empêchés de jouir de cette grâce, ils n'étaient pas prêts à tout sacrifier pour demeurer toujours et complètement en lui.

A tous ceux-là nous apportons ce message de Jésus : "Demeurez en moi", les invitant à en approfondir le sens avec nous. Nous ne prétendons pas résoudre toutes les questions qu'il soulève, Jésus-Christ, seul, doit le faire par son Saint-Esprit. Nous désirons simple­ment montrer les grâces attachées à ce com­mandement béni, et chercher ce qui nous en tient éloignés.

Plaçons-nous aux pieds du Sauveur pour méditer cette parole ; serrons-la, dans notre coeur, attendant de LUI SEUL, la force de répondre et de retenir la bénédiction qui nous est offerte.

Murray Andrew

 

artfichier_335490_3948338_2014072405551000.gif

 

 

 

Tu es ma perle précieuse

 

 

enfant-fleurs.jpg

 

 

Servante du Seigneur, toi qui sers souvent dans le secret, et le silence, laisse ton Père rassurer ton coeur sur ta valeur et ta beauté à Ses yeux : Toi, Mon enfant, tu es Ma perle précieuse, unique, superbe, éclatante. Tu apportes richesse et beauté à Mon Royaume. Je brillerai au travers toi et bénirai ceux que J’ai choisis au fur et à mesure où tu avances sur les lieux que Je t’ai déjà donnés. Sans effort de ta part, tu porteras Ma présence avec toi et tu seras une bénédiction autour de toi.Je t’ai choisie non pas pour tes capacités et ton succès, mais pour ta beauté qui rayonne de l’intérieur, pour ton esprit soumis au Mien afin que Je puisse briller au travers de toi.

 

Tu n’as pas besoin de “gagner” le droit à Ma présence ou de te débattre pour éviter de la perdre en faisant de grandes oeuvres et exploits à tes yeux.Ce sera un accomplissement naturel qui ne viendra pas de toi mais simplement du fait que tu laisseras tout simplement Mon Esprit qui est vivant, agir en toi. Mon Esprit apportera en toi et par toi Sa vie et Sa liberté.  Ne te soucie pas de plaire aux autres, ta valeur dépend de moi uniquement. Ils seront attirés par Ma présence en toi, tout simplement, et se languiront de passer l’éternité avec Moi.

 

Ma bien aimée, J’apprécie ton état d’esprit calme et enseignable.Merci d’être ce vase modulable que Je peux remplir pour qu’il déborde, pendant ces temps de la fin. Tu vois, J’ai besoin de toi comme tu as besoin de Moi. J’ai choisi de travailler avec toi dans Mon oeuvre. Nous travaillons main dans la main pour démontrer Mon Amour dans ce monde. Attends simplement l’accomplissement de Mon plan pour ta vie, pour la dernière grande moisson ! Conserve tes yeux fixés sur Moi, je t’utiliserai d’une manière que tu ne peux concevoir ou imaginer aujourd’hui.

 

Tu seras le témoin privilégié de l’accomplissement de ce plan qui se déroulera devant tes yeux émerveillés, alors que tu restes cachée, en sécurité, sous Mon aile. Je t’ai préparée de façon toute particulière pour un temps comme celui-ci et je te promets une grande joie à mon service. Ne te laisse pas effrayer ou déstabiliser. Aie confiance en moi, Mon plan s’accomplira !  Nos sens nous trompent parfois, si le diable te susurre des mensonges à l’oreille quant à la valeur que tu as, gardes plutôt tes pensées sur ce que Dieu dit de toi.

 

Sois tout simplement cette perle précieuse qui reflète mon image, avec un esprit doux et calme, soumis à Mon Esprit, ce qui me permettra de briller autour de toi.

 

 

 

 artfichier_335490_3948338_2014072405551000.gif

 

 

 

 



04/11/2016
3 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 414 autres membres