Tu es aimé(e) quoique tu penses

 

pardon-peches.jpg

 
Dieu hait le péché, mais il aime le pécheur


Tous ont péché et sont privés de la gloire de Dieu (Romains 3:23). Lorsque nous étions encore pécheurs, Christ est mort pour nous (Romains 5:8).

La Bible déclare qu'il n'y a point de juste (Romains 3:10), et d'autre part, que rien d'injuste ne peut entrer dans la sainte présence de Dieu (Apocalypse 21:27) . Conclusion : L'être humain pécheur est perdu.


La Bible nous déclare aussi que Dieu a préparé le merveilleux Salut de l'être humain, sa créature coupable :  Dieu a tant aimé le monde qu'il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse pas, mais qu'il ait la vie éternelle (Jean 3:16). L'être humain pécheur est perdu, mais il peut être sauvé dès maintenant et pour toujours en mettant toute sa confiance en Jésus-Christ et en croyant personnellement à son sacrifice parfait à la croix. L'être humain pécheur est condamné, mais Dieu le déclare juste par le moyen de sa foi véritable en son Fils Jésus-Christ. Si la Bible déclare sans aucune nuance que Dieu déteste le péché, elle démontre aussi que Dieu aime le pécheur et que son parfait Amour est si réel et si immense qu'Il a fait tout ce qui était nécessaire pour que des êtres humains pécheurs comme vous et moi puissions être sauvés de tous nos péchés et avoir la Vie Éternelle.


Voilà pourquoi la Bible répond aux véritables besoins de l'être humain. Elle ne lui cache pas la vérité sur son triste état, mais elle lui montre le remède parfait que Dieu lui propose.


Le diagnostic est sévère, mais le remède est parfaitement efficace.

 

umcj-700-09-jan.jpg



Vous connaissez probablement l’histoire de Zachée, cet homme détesté qui taxait les gens de son époque pour le compte des Romains et surtout qui les volait pour son propre compte. (voir Luc 191-10).

Regardez ce que Jésus fit, en venant à sa rencontre : Lorsque Jésus fut arrivé à cet endroit, il leva les yeux et lui dit : Zachée, hâte-toi de descendre ; car il faut que je demeure aujourd’hui dans ta maison. (verset 5).

Cet instant de vie est incroyable parce qu'il révèle la grandeur de l'amour du Père pour nous. Dieu dans son grand amour a penché son regard sur l’Humanité, et a envoyé Son Fils unique pour la sauver. Cependant, cette passion que Dieu éprouve pour l'Homme prend une autre dimension, lorsque nous considérons que Jésus, tout Fils de Dieu qu'il est, lève les yeux vers Zachée.

Que Dieu se penche vers nous est déjà un grand acte d’amour, mais que Jésus s’humilie au point de devoir lever le regard vers une de ses créatures : c’est là une véritable miséricorde du ciel.

Il peut nous arriver, à vous comme à moi, de grimper à l’arbre de nos fiertés : nous nous y installons et trônons ainsi sur nos accomplissements, parfois injustes (comme c'est le cas pour Zachée qui volait ses semblables). Pourtant, Jésus, qui nous aime d’un amour sans fin, n’a pas honte de lever son regard vers nous, pour nous dire avec la plus profonde affection : Allons, viens, il faut que je demeure aujourd’hui dans ta maison.

Jésus fait le premier pas vers nous, en nous interpellant. Mais c'est à nous de faire le second en descendant de l'arbre de nos fiertés et en le laissant demeurer en nous.

Voulez-vous prier avec moi et inviter Jésus dans votre vie si ce n'est pas déjà fait ?

Seigneur, merci pour ton amour en ce jour. Je t'ouvre la porte de mon cœur et de ma vie. Aide moi à vivre une vie qui te soit agréable. Je désire de tout mon cœur être en relation avec toi. Merci Jésus de me toucher en ce jour par ton humilité. Amen.



Que Dieu vous bénisse - Éric Célérier - Top Chrétien

 

 

enfant-chat.jpg



Je n'ai pas demandé à naître, alors pourquoi dois-je vivre ? dis-tu peut-être. Tu t'interroges parce que tu es malheureux. Ta vie te paraît insupportable. Les causes en sont sûrement nombreuses : manque d'amour, incompréhension, abandon, deuil, maladie, échecs successifs, peur de l'avenir, peur de la mort ? Tu ne peux t'accepter comme tu es. Tourmenté, asphyxié, tu te sens seul... En somme, tu ne t'aimes pas et tu crois que personne ne peut t'aimer. Parfois même, tu te dis que tu voudrais mourir plutôt que vivre.

Au cœur de ta détresse, il y a un message d'espérance : Tu es aimé(e) ! Veux-tu accepter de te laisser aimer tel que tu es, maintenant par quelqu'un qui a donné sa vie pour toi ? Son nom ? C'est Jésus-Christ.


Jésus est mort ! me diras-tu. Oui, Jésus a été mort sur la croix, mais Il est maintenant ressuscité et Il vit à jamais. Aujourd'hui, maintenant, tu peux Lui parler. Jésus t'écoutera. Ce n'est pas difficile : tourne-toi vers Lui dans le fond de ton cœur, dis-Lui ta détresse, ton dégoût, tout ce que tu expérimentes. Appelle-Le au secours... Ce sera ta prière. Crois-Le sincèrement ; ta prière atteindra son cœur, car Jésus-Christ te comprend parfaitement. Comme toi, Jésus a aussi connu une angoisse terrible, à la veille de sa mort. Jésus est tout proche de toi, Il veut et Il peut te consoler. Lis et médites Sa Parole (la Bible), lis et médites les évangiles ; tu apprendras à connaître Jésus-Christ personnellement, et Il te conduira à Dieu, le Père de tous ceux qui croient et qui mettent leur confiance en Jésus.

Dans les moments de grande angoisse, ne reste pas seul. Appelle au secours, parle à un ami, une connaissance en qui tu as confiance, où un frère t’écoutera et priera avec toi ou à un autre organisme qui respectera aussi ton anonymat.

Quand on découvre qu’on est aimé de Dieu, on peut se réconcilier avec soi-même, s’accepter avec ses faiblesses et son passé… En mettant ta vie entre les mais de Dieu, tu comprendras peu à peu que ta vie a un sens si tu la consacres aux autres, si toi aussi, tu essaies d’aider, de remettre debout ceux qui souffrent autour de toi. Alors tu verras que ta vie n’est pas une goutte d’eau dans l’océan ou un numéro sorti au hasard.

 

 

http://l.evangile.sauve.overblog.com




 

 

 

 



30/10/2017
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 432 autres membres